Primaa lève 2 millions d’euros pour devenir la référence mondiale de l’aide au diagnostic histologique

Paris, le 14 octobre 2019 – Primaa ​, medtech française qui développe des outils logiciels permettant d’assister les pathologistes dans les diagnostics de cancer, annonce une levée de 2 millions d’euros auprès du Fonds Ambition Amorçage Angels (F3A), géré par Bpifrance pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), des Entrepreneurs Investis (fonds d’entrepreneurs), de 50 Partners (accélérateur de startups), d’Angels Santé (premier réseau européen de business angels dans la santé) et de business angels de renom, en complément de financements non-dilutifs.
 
Créée en septembre 2018 par Fanny, Stéphane et Marie Sockeel, Primaa s’appuie sur les dernières innovations en matière d’intelligence artificielle et de deep learning pour développer une suite logicielle de diagnostic automatique à destination des médecins anatomo-pathologistes.
Avec cette levée de fonds, l’objectif de la medtech est d’accélérer son développement et la commercialisation internationale de son produit.
 
La raison d’être de Primaa repose sur un constat simple relevé par Marie Sockeel, médecin anatomo-pathologiste et co-fondatrice de la société : depuis quelques années, le nombre de diagnostics est en forte augmentation, alors que paradoxalement, le nombre de médecins stagne, accentuant ainsi la pression sur les médecins pathologistes. Forte de ces convictions, Primaa développe des outils logiciels qui assistent les praticiens spécialistes en automatisant les analyses de lames, avec pour objectif de proposer un premier diagnostic à la fois instantané, sûr et précis.
 
Depuis son lancement, Primaa a noué des partenariats avec plusieurs hôpitaux et laboratoires. Cette expérience terrain répond à une ambition forte de la startup : celle de co-construire le produit en collaboration étroite avec les médecins afin de répondre au mieux à leur besoins.
 
La société finalise aujourd’hui son premier outil dédié au cancer du sein, le plus fréquent chez la femme. Sa technologie est aujourd’hui déployée dans plusieurs services d’anatomo-pathologie en France et plusieurs millions d’images numérisées ont déjà été́ analysées par Primaa. Après ce premier succès, la startup travaille actuellement à l’élargissement du périmètre de son offre en travaillant sur d’autres pathologies liées au digestif, à l’urologie, et à la dermatologie.
 
Les premières études réalisées ont permis de prouver l’efficacité des outils développés par Primaa auprès de pathologistes expérimentés. La suite logicielle permet de diagnostiquer extrêmement rapidement les pathologies les plus courantes, permettant ainsi aux pathologistes de gagner du temps et de mieux répondre aux besoins croissants de diagnostics.
 
L’objectif est désormais de s’affirmer comme l’outil d’aide au diagnostic de référence dans les laboratoires de pathologie, cliniques et hôpitaux dans le monde.
 
« Cette levée de fonds va permettre de renforcer l’équipe de data scientists et de médecins afin de perfectionner les réseaux de neurones à la base des outils Primaa. Nous espérons ainsi nous positionner rapidement en tant que leader du diagnostic histologique.» ​ déclare​ Fanny SOCKEEL, CEO de Primaa.
 
« Nous sommes très fiers de participer à cet ambitieux tour d’amorçage et d’accompagner Primaa dans son développement. Cette belle équipe pluridisciplinaire porte un projet à fort potentiel qui met l’intelligence artificielle au service des praticiens afin de les assister dans leur diagnostic du cancer. La solution a été construite avec la contribution d’établissements et de spécialistes de renoms et d’importantes étapes ont déjà été franchies. Cette levée de fonds va permettre à la société d’accélérer son déploiement en France et à l’international » ​ ajoute​ Bruno Villeneuve, Chargé d’investissements du Fonds Ambition Amorçage Angels de Bpifrance.