Une Renaissance de l’export ?