Semaine de l’Industrie: Bpifrance revient sur sa mobilisation en faveur des entreprises de la French Fab 

Premier secteur d’intervention de Bpifrance, avec 6,6 Md€ de financements et d’investissements injectés en 2018, l’industrie représente le quart de son activité totale, soit près du double du poids de l’industrie dans le PIB français (14%). En 2019, année de l’industrie, Bpifrance intensifie son soutien au secteur, en mobilisant l’ensemble de ses métiers et forces vives au service des entreprises de la French Fab.

La renaissance de l’industrie française figure au coeur des priorités stratégiques de Bpifrance, qui met à la disposition des PME et ETI industrielles tricolores une palette complète d’outils de financement, d’aides à l’innovation et d’accompagnement, pour stimuler leur potentiel de développement.  
 
En soutenant l’émergence de projets industriels innovants sur des filières clés, au travers notamment de dispositifs d’aides à l’innovation financés sur fonds publics via le Programme d’Investissements d’Avenir, (par exemple, des prêts pour les entreprises en phase d’amorçage, des aides et subventions pour financer des projets de R&D et d’industrialisation), en facilitant le passage à l’industrialisation de nouvelles technologies et de nouvelles filières via son fonds Sociétés de Projets Industriels, qui investit en fonds propres au capital de sociétés, pour assurer le passage à l’échelle industrielle de leurs technologies innovantes, ou bien encore en déployant le Prêt French Fab, destiné à soutenir la modernisation industrielle des entreprises, avec l’objectif de 600 M€ de prêts distribués à horizon 2020, Bpifrance agit au plus près des industriels français pour stimuler leur croissance et leur compétitivité.
 
Convaincue que la mobilisation en faveur de l’industrie passe aussi par la mobilisation de tous les publics sur le terrain, Bpifrance a lancé début 2019 une initiative inédite: le French Fab Tour, un village itinérant de 60 étapes à travers le pays, dont la plupart dans des Territoires d’industrie. Trop souvent méconnue, notamment des jeunes générations, l’industrie est pourtant le moteur indispensable de la croissance. Le village itinérant du French Fab Tour est destiné à susciter des vocations chez les jeunes, leur faire découvrir le potentiel de l’industrie du futur, présenter les savoir-faire d’excellence de nos PME industrielles et co-construire avec les industriels de chaque territoire l’industrie de demain. Sochaux accueillera le French Fab Tour le 19 mars prochain, pour une étape placée sous le haut patronage d’Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Économie et des Finances.
 
L’internationalisation des entreprises industrielles françaises constitue également un axe clé de la stratégie de soutien de Bpifrance à l’industrie. Symbole de sa volonté de promouvoir à l’étranger l’attractivité industrielle française, Bpifrance accompagnera en avril une trentaine de PME françaises (parmi lesquelles Ventana, JPB Systèmes, Microsteel ou encore Novae Aerospace ) à la Foire annuelle de Hanovre, le premier salon industriel mondial. Ces entreprises se verront proposer un programme d’apprentissage sur-mesure, afin de les aider à identifier des technologies clefs pour digitaliser leur outil industriel, benchmarker des solutions technologiques parmi tous les offreurs de solutions présents et rencontrer l’écosystème mondial de la Tech industrielle.
 
Ce dispositif s’intègre dans la stratégie plus globale d’accompagnement de Bpifrance, qui a fait de cette activité un des fers de lance de son action pour propulser la croissance des entreprises du “Mittelstand” français. A travers l’ensemble des missions de conseils qu’elle coordonne pour les PME, des actions de formations qu’elle propose aux dirigeants, et le déploiement à grande échelle des Accélérateurs, véritables tremplins de développement pour les PME et ETI qui intègrent ces programmes, Bpifrance a fait de l’accompagnement un pilier de sa stratégie de soutien à l’industrie française. Environ 70% des PME passées par les Accélérateurs de Bpifrance ou en cours d’accélération sont issues du secteur industriel. 4 000 entreprises auront été accompagnées d’ici 2021, et les grandes filières industrielles seront toutes pourvues, à cet horizon, d’accélérateurs dédiés. C’est déjà le cas pour l’industrie aéronautique (en partenariat avec le GIFAS) et pour la filière Chimie, qui accueillent d’ores et déjà des promotions de PME et ETI, avec l’ambition de catalyser leur développement, et très prochainement pour les filières Automobile et Plasturgie