Résultats financiers 2020 de Bpifrance : un résultat pro forma de -121 M€ en ligne avec le rôle contracyclique de Bpifrance

Le 19 mars 2021, le Conseil d’administration de Bpifrance S.A., réuni sous la présidence de Éric Lombard, a examiné et arrêté les comptes de l’année 2020. Commentant ces résultats, Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, a déclaré :
 
« Bpifrance a fait la démonstration en 2020 d’une très forte capacité d’accélération de ses actions contracycliques, tout en maintenant un niveau d’excellence des ratios prudentiels qui s’imposent à elle en tant que banque supervisée par la BCE. »
 
N.B. : ce communiqué est consacré aux résultats financiers 2020 et intervient après celui publié le 04 février 2021[1], dédié au bilan d’activité 2020.
 
 
Résultats consolidés de Bpifrance S.A
 
Résultats pro forma[2] :

Résultats publiables :

Performance financière 2020 – pro forma :
 
Produit net bancaire
 
Le PNB pro forma s’établit à 1 239 M€ en 2020. Ce montant, fruit d’une mobilisation exceptionnelle de tous les métiers, se compose de la manière suivante :

  •  848 M€ de PNB issu de l’activité du pôle Financement (+4,6% par rapport à 2019) qui comprend majoritairement les revenus de l’activité de crédit (664 M€), les commissions facturées sur les financements bancaires couverts par la garantie de Bpifrance (101 M€) et le produit net bancaire issu de l’activité de financement de l’innovation (74 M€) ;
  • 427 M€ de PNB issu de l’activité du pôle Investissement (-34,5% par rapport à 2019), qui est composé principalement des produits financiers (dividendes, intérêts) perçus sur les actifs financiers (402 M€), de la contribution des titres enregistrés à la juste valeur par résultat (-52 M€) et des commissions (51 M€) ;
  • l’Assurance Export, qui opère pour le compte de l’Etat les garanties publiques, contribue à hauteur de 44 M€ (marge sur objectifs et rémunération versée par l’Etat pour la gestion de l’activité) ;
  • Bpifrance porte également l’activité Création qui présente un PNB de -49 M€ en 2020.
 
Coût du risque
 
Le coût du risque a été provisionné de manière conservatrice dans les comptes de Bpifrance au 1er semestre 2020. Le choix d’un provisionnement ex-ante de l’intégralité de l’impact de la crise sur les portefeuilles de crédit, quelque soit le scénario économique de reprise, se traduit par un coût du risque en progression à 462 M€ (83 M€ en 2019). Comme anticipé, le coût du risque est composé à fin 2020 :
  • du provisionnement des risques futurs pour 328 M€ (Expected Credit Losses) : ce provisionnement ne reflète pas la réalité des défaillances d’entreprises constatées à date ; 
  • des risques avérés pour 133 M€ ;
 
Le coût du risque ressort à un niveau à 109 points de base des encours de crédit moyen vs 22 points de base en 2019.
 
 
Charges d’exploitation
 
La hausse des charges d’exploitation (793M€, +11,5%) est maitrisée dans un contexte de niveau d’activité
historique et de nouvelles missions confiées au groupe Bpifrance (plateformes numériques dont PGE, Plan
de soutien, amorce du Plan de relance). En particulier :
  • le coefficient d’exploitation du métier Financement s’élève à 46% fin 2020 ;
  • le ratio charges d’exploitation / actifs sous gestion de Bpifrance Investissement s’élève à 0,45% fin 2020.
 
 
Contribution des sociétés mises en équivalence[1]
 
La contribution au résultat des entreprises mises en équivalence est de -124 M€ en 2020 (contre +456 M€ en 2019), avec un redressement marqué au cours de l’année 2020. Après -1 009 M€ au premier semestre, la contribution au résultat des sociétés mises en équivalence s’est élevée à +885 M€ au second semestre.
 
 
Résultat net
 
Le résultat net pro forma[2] de Bpifrance s’élève en 2020 à -121 M€. Dans une année 2020 marquée par les conséquences de la crise sanitaire, Bpifrance a renoué avec les bénéfices dès le second semestre. Au total, le résultat 2020 est à l’équilibre hors contribution des sociétés mises en équivalence.
 
Création de valeur
 
La valeur créée par le Groupe est positive sur 2020, à +126 M€. Elle enregistre, outre le résultat comptable de l’année, la plus-value latente sur le portefeuille d’investissements du Groupe.
La valeur créée s’élève à 9,5 Md€ en cumul depuis la création du Groupe en 2013, soit un taux annuel moyen de 5,9%.
 
 
Solvabilité et liquidité : des ratios notablement supérieurs aux normes bancaires

Au 31 décembre 2020, les capitaux propres consolidés part du groupe de Bpifrance s’élèvent à 24,1 Md€ (24,5 Md€ au 31 décembre 2019) et le total du bilan consolidé s’établit à 94,3 Md€ (79,8 Md€ au 31 décembre 2019, soit une hausse de 18%).
Les emplois pondérés par les risques (RWA) s’élèvent à 74,3 Md€ (contre 69,5 Md€ en 2019) selon les règles CRR/CRD IV. Les emplois pondérés au titre du risque de crédit représentent 96% du total, part qui est stable par rapport à 2019.
 
La solidité financière se confirme à un haut niveau en période de crise, bien au-dessus des exigences réglementaires :

  • Au 31 décembre 2020, le ratio Common Equity Tier 1 phasé de Bpifrance s’établit à 30,6% (33,4% à fin 2019) et le ratio global de solvabilité phasé à 30,7% (33,6% à fin 2019). Le ratio de levier phasé ressort à 20,7%, soit un niveau élevé (24,2% à fin 2019) ;
 
  • Enfin, la situation de liquidité de Bpifrance demeure très favorable. Au 31 décembre 2020, le ratio de liquidité court terme LCR (Liquidity Coverage Ratio) est de 886% (450% à fin 2019).
 
Notes méthodologiques
Fusion : La fusion par absorption de Bpifrance SA par Bpifrance Financement ayant eu lieu le 18 décembre 2020
 
Pôle Financement : est constitué de l’ex Bpifrance Financement et de ses filiales
 
Pôle Investissement : est constitué de Bpifrance Participations et de ses filiales.
 
Revenus : correspondent à la somme du produit net bancaire et de la contribution des sociétés mises en équivalence définie, pour le pôle Investissement, comme la somme de la quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence et des gains ou pertes nets sur autres actifs, et pour le pôle Financement, comme la
quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence.
 
Sociétés mises en équivalence : les participations sur lesquelles le Groupe exerce un contrôle conjoint ou une influence notable sont comptabilisées par la méthode de la mise en équivalence qui consiste à substituer à la valeur des titres la quote-part que le Groupe détient dans les capitaux propres et le résultat des sociétés concernées. Le compte de résultat reflète alors la quote-part du Groupe dans les résultats des entreprises mises en équivalence et lorsqu’une dépréciation est constatée, elle est affectée à la participation mise en équivalence au bilan, ce qui autorise la reprise ultérieure de la dépréciation en cas d’amélioration de la valeur d’utilité ou de la valeur de marché.
 
RoE :
  • Numérateur : résultat net de l’année N ;
  • Dénominateur : capitaux propres (dont résultat annuel) fin d’année N moins le capital non libéré fin d’année.
 
Coefficient d’exploitation : un indicateur correspondant aux charges d’exploitation divisé par le produit net bancaire.
 
Ratio charge d’exploitation sur actifs sous gestion : ratio des charges de gestion par la valeur totale de tous les actifs financiers gérés (Bpifrance Participations)
 
 
 
Par ailleurs :
  • En raison des règles d’arrondis, la somme des valeurs figurant dans les tableaux et analyses peut différer légèrement du total reporté ;
  • Les différences entre le total consolidé de certains agrégats financiers au niveau du Groupe et la sommes de ces agrégats au niveau des pôles opérationnels s’explique essentiellement par des opérations
    intra-groupes.
 
Avertissement
 
Cette présentation a pour but d’illustrer l’activité et les résultats du groupe Bpifrance pour l’année 2020. Elle permet de dresser un bilan de l’activité des principaux métiers de Bpifrance et de présenter les informations financières au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2020.
Cette présentation n’est pas auditée. Les chiffres y figurant sont issus de sources internes validées et des comptes (sociaux et/ou consolidés) de l’exercice 2020 de Bpifrance Participations, de Bpifrance Investissement et de l’entité fusionnée Bpifrance.
Ces comptes ont été arrêtés par les Conseils d’administration de ces sociétés en date des 17 et 19 mars 2020 et certifiés par les Commissaires aux comptes. Ils seront soumis à l’approbation des actionnaires de ces sociétés le 5 mai 2021.
Ni Bpifrance ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l’utilisation de cette présentation ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels elle pourrait faire référence.