L’écosystème français du capital investissement, armé pour soutenir la reprise économique

Paris, le 27 août 2020 – L’industrie française du capital investissement a franchi le cap de la maturité et les capacités d’investissement disponibles des fonds partenaires de Bpifrance (« dry powder ») ont à nouveau progressé en 2019, pour atteindre le montant record de 20 milliards d’euros. La croissance des fonds et de leurs performances démontre la solidité de l’écosystème français du capital investissement, paré pour passer le cap de la crise économique actuelle et pour contribuer activement au redémarrage de l’économie française. Bpifrance continuera à œuvrer en faveur de la croissance et de la transformation des acteurs de cette industrie afin d’accompagner et de soutenir les entreprises sur le long terme.
 
En 2019, et pour la troisième année consécutive, Bpifrance a investi plus d’un milliard d’euros dans une cinquantaine de fonds, soit une hausse de 50% en trois ans. Des investissements qui ont eu un effet de levier important, permettant ainsi aux fonds partenaires d’injecter 11 milliards d’euros depuis 2017 (4.3 milliards d’euros en 2019) au capital des entreprises françaises. Bpifrance accompagne cette industrie tout en maintenant une emprise cohérente avec son rôle contra-cyclique (15% sur l’ensemble du portefeuille) qui ne cesse de diminuer chaque année, signe de santé de l’industrie du capital investissement et l’appétit des Lp’s (limited partners) privés pour le capital innovation et le capital développement.
 
« La croissance et la transformation des fonds partenaires de Bpifrance ces dernières années sont un élément essentiel pour traverser les cycles et accompagner les entreprises dans la durée. », déclare Benjamin Paternot, directeur exécutif de Bpifrance en charge de l’activité Fonds de fonds. « C’est également ce qui lui permettra de jouer un rôle déterminant dans la relance de l’économie »
 

Chiffre clés :

  • 12 Md€ d’actifs sous gestion (X 2,3 en 5 ans)
  • 8 Md€ souscrits par Bpifrance dont 3 Md€ de 2017 à 2019 (X 2 par rapport à 2014 – 2016)
  • 15% de taux d’emprise sur l’ensemble de son portefeuille
  • 420 fonds partenaires qui ont levés 48 Md€
  • 45% des fonds en période d’investissement disposant 20 Md€ à injecter au capital des entreprises françaises
  • 4000 entreprises dans les portefeuilles de fonds partenaires
 
Des acteurs du capital investissement robustes et pérennes pour accompagner le cycle de développement des entreprises
 
En 20 ans, la taille moyenne des fonds partenaires de Bpifrance a été pratiquement multipliée par quatre en capital innovation et par trois en capital-développement et pour les fonds régionaux.
Entre deux générations de fonds partenaires, ils ont affiché une taille supérieure d’environ 60% en moyenne par rapport au fonds précédents. Une croissance significative qui révèle la maturation de l’industrie du capital-investissement, outil indispensable à l’accompagnement des entreprises à tous les stades de leur développement.
 
En accompagnant la forte croissance de la taille des fonds sur tous les segments de marché, vecteur essentiel de la solidité des entreprises, Bpifrance contribue à leur assurer un accompagnement durable, quelle que soit leur maturité. Ce continuum de financement se révèle particulièrement nécessaire dans un contexte de reprise économique.
 
Les capacités d’investissement des fonds partenaires atteignent un niveau historique
 
Depuis 2016, les montants disponibles dans les fonds partenaires de Bpifrance pour investir « dry powder » ont doublé, passant de 10 milliards d’euros à 20 milliards euros. Dans un contexte de crise économique, ce « dry powder » joue un rôle fondamental dans la résistance des fonds partenaires et leur donne la capacité d’accompagner financièrement et opérationnellement leurs participations de toute taille : start-up, PME, et ETI dans la durée mais aussi d’exposer leurs fonds sur des cycles différents.
 
Ce sont les levées de fonds successives des principales sociétés de gestion partenaires qui ont amené la croissance du « dry powder » de près 50% (13 milliards d’euros en 2017), permettant ainsi une forte augmentation de la capacité des fonds partenaires à investir.
 
Une industrie performante qui se transforme et s’internationalise
 
Autre marqueur positif pour l’industrie du capital investissement français, les cessions qui ont été particulièrement dynamiques ces dernières années avec une nette progression, passant d’un montant de 900 millions d’euros à 2,7 milliards d’euros en 6 ans, et d’un multiple moyen de 2x entre 2017-2019, toutes stratégies confondues. Ces performances ont permis au fonds de millésimes crise et post-crise de surperformer en moyenne les autres millésimes.
 
Au-delà des performances financières les acteurs du capital investissement, ont su démontrer une profonde capacité de transformation. Ils ont ainsi su activer de nouveaux leviers de différenciation tels l’accompagnement opérationnel de leur participations, l’investissement responsable et la conscience environnementale, la digitalisation ou encore travailler leur attractivité à l’international en attirant des Lps cosmopolites, indispensables à la robustesse de l’écosystème. Tous ces ingrédients, qui composent le socle de l’Accélérateur de Gps lancé par Bpifrance en 2018, sont autant de gages du rôle déterminant de l’industrie du capital investissement dans la relance de l’économie.
 
Depuis le lancement de l’activité de fonds de fonds en 1998, plus de 30 milliards d’euros ont été investi par les fonds partenaires dans près de 10 000 entreprises. La moitié de ces 10 000 entreprises ont été accompagnées par des fonds régionaux ayant un rôle clé pour les PME. Cette dynamique positive bénéficie à toutes les stratégies : fonds d’innovation, capital développement et fonds régionaux.