Exotec lève 335 millions de dollars et devient la première licorne industrielle française

Croix, France – 17 janvier 2022 – Exotec, fournisseur de solutions robotiques pour les entrepôts, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 335 millions de dollars à l’issue d’un tour de table de Série D mené par Goldman Sachs Asset Management, aux côtés de Bpifrance, via son fonds Large Venture et 83North. Désormais valorisée à 2 milliards de dollars, Exotec devient la première licorne industrielle française. Grâce à cette levée de fonds, Exotec ambitionne d’accélérer son expansion internationale et de devenir le leader mondial de la robotique logistique.  Pour soutenir cette ambition, Exotec prévoit notamment de recruter 500 ingénieurs R&D supplémentaires d’ici 2025.
 
La pandémie a mis en lumière la fragilité des chaines d’approvisionnement mondialisées, et la nécessité pour les entreprises et les états de repenser les chaînes de valeur pour qu’elles résistent mieux aux chocs. La relocalisation de la production industrielle et la réindustrialisation des économies sont ainsi devenues des priorités.
 
Exotec illustre la capacité de la France à faire émerger des fleurons industriels et des entreprises technologiques de pointe, qui démontrent le savoir-faire de son ingénierie et participent à réindustrialiser l’économie.
 
Les robots d’Exotec sont entièrement fabriqués à Croix dans les Hauts-de-France. Véritable ADN de l’entreprise, la R&D s’appuie sur l’excellence de la formation française et développe des innovations technologiques pour répondre aux enjeux de l’entrepôt du futur.
 
« Bâtir des supply chain adaptées, performantes et agiles est une priorité pour nos clients, qui doivent aujourd’hui repenser leurs schémas logistiques » déclare Romain Moulin, CEO et co-fondateur d’Exotec. « Nos solutions sont pensées pour répondre à ces enjeux clés et notamment pallier la pénurie de main d’œuvre dans les entrepôts. Exotec promeut une approche collaborative entre humains et robots, qui décuple la productivité des entrepôts tout en améliorant les conditions de travail ».
 
Les solutions robotisées d’Exotec sont aujourd’hui déployées à l’échelle mondiale par des acteurs internationaux de renom tels que Uniqlo, Decathlon, Carrefour, Cdiscount, Gap ou Geodis. La technologie Exotec équipe le dernier entrepôt zéro carbone de Monoprix en région parisienne.
 
Christian Resch, Managing Director de l’entité Growth Equity chez Goldman Sachs Asset Management déclare : « Exotec est bien positionnée pour saisir l’énorme opportunité du marché de l’automatisation des entrepôts, à la fois en raison de sa présence mondiale et de ses solides antécédents de réussite avec les principaux retailers et marques du secteur. Exotec élabore des solutions évolutives qui constituent un accélérateur de changement et soutiennent la croissance des entreprises malgré les perturbations du marché ».
 
Paul-François Fournier, Directeur Executif de Bpifrance Innovation ajoute : « Dans un monde où le besoin d’automatisation des entrepôts a été démultiplié, Exotec a démontré sa capacité à devenir un champion industriel de la robotique logistique. L’ambition et la vision des fondateurs, l’expérience du management, sa technologie innovante et propriétaire ainsi que le haut niveau de satisfaction client ont permis une croissance exceptionnelle et un développement international accéléré. Cette nouvelle levée de fonds donne les moyens de ses ambitions à la société et va lui permettre de devenir rapidement un leader mondial de la robotique ».
 
Jérôme Saillour, Responsable Transformation logistique chez Décathlon, témoigne :
« J’ai eu la chance de suivre étroitement la croissance d’Exotec ces 4 dernières années et de voir évoluer le produit et l’équipe tout en gardant le mindset originel et les valeurs socle de l’entreprise. Cette relation de confiance a fait naître un partenariat entre nos entreprises puis un programme de réalisations très ambitieux. Decathlon est fier de contribuer au développement du savoir-faire industriel français et compte à terme implanter la solution d’Exotec sur les autres continents ».