Definvest, Nexeya et Breizh Up placent en orbite Unseenlabs, la start-up rennaise qui surveille les mers depuis l’espace

Rennes, le 7 septembre 2018 – Unseenlabs annonce avoir bouclé une première levée de capitaux auprès du fonds du ministère des Armées Definvest géré par Bpifrance et la Direction générale de l’armement (DGA), de la société Nexeya et du fonds régional breton Breizh Up géré par Sofimac Innovation. Cette levée de fonds financera le développement de son projet de service novateur de surveillance maritime par nano-satellites. Le financement complet mis en place est de 7,5 millions d’euros.
 
Créée en 2015 par les trois frères Jonathan, Clément et Benjamin Galic, Unseenlabs est spécialisée dans le domaine de l’interception de signaux depuis l’espace, dont la première application est un service innovant de surveillance maritime. La société prévoit de déployer une constellation de nano-satellites embarquant une antenne révolutionnaire qui permettra notamment l’identification et la localisation de navires non-coopératifs. Ce service intéresse fortement les acteurs de la sécurité en mer, aussi bien les marines nationales, les douanes et les services de renseignement que les opérateurs de données satellitaires, les armateurs et les assureurs.
 
Cette levée de fonds permet à Unseenlabs de s’entourer d’investisseurs solides, expérimentés et complémentaires, garantissant le meilleur contexte de développement pour la start-up. La Direction générale de l’armement apporte son expertise technique et Bpifrance son expertise financière, alors que Nexeya, spécialiste des petits satellites et de la surveillance maritime, partage son expertise industrielle et facilitera l’accès aux marchés. La présence de Breizh Up renforce l’ancrage d’Unseenlabs dans un écosystème breton très propice au développement de projets innovants, en particulier dans le domaine de la cybersécurité.
 
« Nous avons trouvé avec Bpifrance, la DGA, Nexeya et la Région Bretagne, l’association parfaite de compétences techniques, commerciales et financières pour mettre notre projet en orbite, estiment les fondateurs d’Unseenlabs. Nous avons maintenant les moyens de déployer opérationnellement notre solution, et de fournir rapidement nos données à nos premiers clients. Nous sommes convaincus que cette association sera sans nul doute porteuse de belles opportunités et permettra de faire croître cette nouvelle branche du spatial en France, en Europe… et à l’international ! ».
 
Florence Parly, ministre des Armées, déclare : « A l’heure où l’espace s’impose comme nouveau domaine de confrontation, les initiatives et l’ingéniosité de tous sont nécessaires. Nous soutenons toutes les pépites technologiques, toutes les entreprises qui montrent le savoir-faire français : Unseenlabs en est un parfait exemple. Par leur talent et avec le soutien de DefInvest, je suis convaincue qu’Unseenlabs connaîtra des succès rapides et utiles à nos Armées. » 
 
 « Les travaux d’Unseenlabs, que la DGA suit avec intérêt depuis 2016, participent à l’évolution de nos futures capacités d’écoute électromagnétique. Pour inscrire ce partenariat dans la durée, la DGA continue d’encourager le développement de cette start-up dont les innovations sont prometteuses pour le domaine stratégique du renseignement », affirme Caroline Laurent, directrice de la stratégie de la DGA.
 
Paul-François Fournier, directeur exécutif en charge de l’innovation chez Bpifrance, ajoute : « Bpifrance accompagne Unseenlabs dans le développement de son service de surveillance innovant depuis sa création à travers l’octroi de prêts, notamment dans le cadre du concours iLab dont la start-up est lauréate, et aujourd’hui en fonds propres dans le cadre de cette opération. Nous sommes convaincus que l’avance technologique acquise grâce à une stratégie de R&D ambitieuse menée par Unseenlabs permettra à la start-up de s’imposer rapidement sur son marché en France comme à l’international ».
 
« Nous sommes très heureux d’investir dans Unseenlabs pour trois raisons, détaille Philippe Gautier, Président directeur général de Nexeya. D’abord, l’offre de la start-up est parfaitement complémentaire à notre offre de nano-satellites et de C2 de surveillance maritime, ce qui sera bénéfique pour nos clients. Ensuite, cette opération resserre encore nos liens avec le Ministère des Armées et la Région Bretagne. Enfin, nous sommes convaincus qu’une ETI dynamique et innovante comme Nexeya doit intensifier son implication auprès des starts-ups innovantes, formidable vivier de jeunes entrepreneurs talentueux. »
 
 « Nous sommes fiers d’accompagner le développement d’Unseenlabs, une jeune start-up bretonne, et de contribuer au développement de la filière spatiale en Bretagne.  Nous avons été convaincus par l’équipe et sa capacité à mener avec succès ce projet ambitieux reposant sur une forte innovation dans le domaine de la surveillance maritime via nano-satellites » commente Stéphane Lefevre-Sauli, directeur d’Investissements de Sofimac Innovation en charge du fonds Breizh Up.
                                                     

Intervenants :
 
Bpifrance : Nicolas Berdou, Expert Défense (représentant de Bpifrance au board), Emmanuel Audouard, Directeur d’Investissement, Fabienne Gerard, Juriste
Breizh Up : Stephane Lefevre-Sauli (Sofimac Innovation et représentant de Breizh Up au board)
Conseil juridique société : GBA Avocats
Conseil juridique investisseur : Luchtenberg Avocats
Audit financier : Ernst & Young
Audit Juridique : Luchtenberg Avocats