Covid-19 : la Région Auvergne-Rhône-Alpes lance, en partenariat avec Bpifrance, le prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes, un prêt de soutien à la trésorerie TPE et PME, accessible en ligne 

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Nicolas DUFOURCQ, Directeur général de Bpifrance, lancent aujourd’hui le Prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes, destiné aux TPE et aux PME du territoire, qui s’inscrit dans le plan national de soutien d’urgence aux entreprises dont l’activité est affectée par l’épidémie du Coronavirus (Covid-19).
 
Afin de soutenir les entreprises qui rencontrent des difficultés liées à la crise sanitaire Covid-19, Laurent WAUQUIEZ et Annabel ANDRE-LAURENT, Vice-présidente de la Région déléguée aux Entreprises, à l’Emploi, au Développement économique, à l’Economie de proximité, au Commerce, à l’Artisanat et aux Professions libérales, ont sollicité Bpifrance pour mettre en place un prêt à taux zéro, de soutien à la trésorerie des entreprises et à leurs investissements, le « prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes ». La Région Auvergne-Rhône-Alpes et Bpifrance lancent à cette occasion une plateforme numérique permettant un traitement entièrement digital du dossier, faciliant ainsi l’accès au prêt pour les entreprises de la Région (http://pretregion.auvergnerhonealpes.fr/).

Le prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes s’adresse aux TPE et PME de tous secteurs d’activité[1] qui ont plus d’un an d’activité ainsi qu’un bilan et qui rencontrent une situation de fragilité temporaire dans le contexte de crise sanitaire liée au Covid-19 ou un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle. D’un montant de 10 000 à 100 000 euros ce prêt à taux zéro est d’une durée de sept ans et bénéficie d’un différé de remboursement de deux ans. Il est accordé sans prise de garantie sur les actifs de l’entreprise ou le patrimoine du dirigeant. Un co-financement, au minimum du même montant que le prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes et sans frais de dossier, est systématiquement recherché auprès des réseaux bancaires. L’accord et le versement des fonds par Bpifrance sont effectués dans un délai maximum de dix jours. Les demandes de prêt peuvent d’ores et déjà être déposées sur la plateforme : http://pretregion.auvergnerhonealpes.fr/
 
Via le prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Région et Bpifrance entendent renforcer la trésorerie des entreprises du territoire afin de leur permettre, dans un contexte exceptionnel, de répondre durablement à leurs besoins de trésorerie.
 
La dotation de la Région est de 50 millions d’euros, ce qui permettra de produire 200 millions d’euros de prêts région, soit au total 400 millions d’euros avec les prêts bancaires associés. La dotation de la Région permet la bonification de ces prêt à taux zéro. Ce dispositif mis en place conjointement par la Région et Bpifrance est une mesure supplémentaire aux Prêts Garantie par l’Etat (PGE) de court terme accordés par les banques.
 
« La crise sanitaire sans précédent que nous traversons actuellement est également un choc économique redoutable qui fragilise lourdement tout notre tissu économique. Pour nos commerçants, artisans, nos petites entreprises de tous secteurs, il faut des armes efficaces pour les soutenir dans la durée. Pour répondre à leurs besoins, nous avons ainsi construit avec Bpifrance le Prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes qui se veut un outil précieux pour leur permettre de consolider leur trésorerie. », déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
 
Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, complète « Nous avons le devoir
d’accompagner les entreprises dont la solidité a été entammée par la crise économique que nous traversons, en leur apportant la trésorerie nécessaire. C’est pour répondre à ce besoin impérieux que nous avons mis en place, avec la Région Auvergne Rhone-Alpes, un prêt dédié aux TPE et PME de la région, cent pour cent digital, permetttant ainsi le traitement dématérialisé et rapide de leur demande ».

 


[1] * Sont exclues : les SCI, les affaires individuelles, les entreprises d’intermédiation financière, les entreprises de promotion et de locations immobilières, les entreprises agricoles ayant un CA inférieur à 750 000 euros.