Bpifrance s’associe à la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam) pour identifier et développer les start-ups les plus prometteuses du monde de la santé connectée

Lancé fin 2017 par Bpifrance pour investir en phase d’amorçage dans des start-ups de la Santé connectée, le fonds Patient Autonome, est doté de 50 millions d’euros. Bpifrance noue aujourd’hui un partenariat structurant avec la Cnam afin d’identifier les start-ups françaises développant des solutions et produits innovants répondant aux enjeux de santé de la population française.

Les investissements du fonds auront pour objectif de renforcer le déploiement de solutions innovantes visant à accroître l’autonomie du patient grâce à la santé connectée. Ils permettront, le plus souvent, de finaliser un prototype, valider sa pertinence et sa portée sur un marché, stabiliser une stratégie de développement notamment à l’international afin d’accélérer la signature de contrats.

Le fonds Patient Autonome et la Cnam s’associent pour identifier et développer les start-ups françaises les plus prometteuses de la santé connectée

Dans le cadre du partenariat, la Cnam apportera son expertise en termes de besoins des patients et de pratiques des professionnels de santé, qui permettra d’évaluer plus finement le potentiel des innovations développées, en prenant notamment en compte les contraintes réglementaires française et européenne et leurs évolutions en cours.

Par ailleurs, fort des contacts récurrents de l’Assurance Maladie avec les start-ups dans le champ de l’innovation en santé, ce partenariat doit permettre de diversifier les sources d’identification d’acteurs prometteurs à soutenir financièrement.

Ce partenariat permettra au fonds Patient Autonome de maximiser ses opportunités d’investissement tout en sélectionnant des innovations riches en valeur médicale et financièrement pérennes, représentatives de l’excellence française sur les marchés mondiaux.

Dans le prolongement de ce partenariat, le fonds annoncera prochainement ses premiers investissements.

Chahra Louafi, Directrice du fonds Patient Autonome de Bpifrance, déclare : « Bénéficier de l’expertise de la CNAM est un réel avantage pour identifier des solutions en santé digitale crédibles et prometteuses susceptibles de répondre aux nombreux besoins induits par les maladies chroniques. La complémentarité de nos approches structure un meilleur accompagnement des jeunes sociétés financées par le fonds Patient Autonome afin de leur permettre d’accélérer leur changement d’échelle

Annelore Coury, directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins de la Cnam, déclare : « Le développement de la santé digitale représente une opportunité pour améliorer la qualité et la pertinence des soins. Les innovations numériques vont amener des changements majeurs pour les patients et les professionnels de santé dans les années à venir. Identifier les projets les plus porteurs et, grâce à l’appui de Bpifrance, contribuer à leur aboutissement rentre dans notre mission d’améliorer la santé de nos concitoyens et de soutenir la modernisation des pratiques.»