Bpifrance, en partenariat avec Business France, accompagne six entreprises au Kenya et en Ethiopie pour une mission « Ville Durable »

Six entreprises françaises ont été sélectionnées pour participer à une mission immersive sur le thème « Ville Durable » au Kenya et en Ethiopie, du 17 au 22 novembre 2019. Ces entreprises spécialisées dans la mobilité, la construction verte, l’urbanisme, l’énergie, l’eau ou encore la gestion des déchets auront l’opportunité durant cinq jours de rencontrer des acteurs incontournables du secteur, d’évaluer les spécificités de ces marchés et de mieux appréhender leurs opportunités de développement.
 
Paris, le 18 novembre 2019 – Avec un PIB de 81 milliards de dollars pour l’Ethiopie et 80 milliards pour le Kenya, les deux pays font partie des économies les plus dynamiques d’Afrique. Leur croissance démographique rapide et leur urbanisation grandissante engendrent d’importants besoins en infrastructure, en transport et en logement. Les technologies innovantes issues d’autres pays y sont donc particulièrement recherchées.
 
Dans ce contexte, l’offre française du secteur de la « ville durable » (construction, énergie, mobilité…) apparaît comme performante, innovante et capable de répondre aux besoins locaux. C’est pourquoi Bpifrance organise, en partenariat avec Business France, une mission immersive de cinq jours au Kenya et en Ethiopie à destination des entreprises françaises de ce secteur. Six entreprises innovantes, souhaitant se développer sur ces marchés, ont été sélectionnées pour faire partie de cette mission qui se déroule du 17 au 22 novembre 2019.
 
Les six lauréats bénéficieront d’un programme d’accompagnement personnalisé, composé de rencontres business ciblées avec des investisseurs, clients potentiels et partenaires d’affaires qui leur permettront de valider et d’accélérer leur développement. Des rencontres avec les Conseillers du Commerce Extérieur Français spécialisés dans la ville durable et des séquences de networking avec les écosystèmes locaux sont également prévues, afin de donner aux entreprises toutes les clés pour réussir leur projet de développement au Kenya et en Ethiopie.

La « Ville Durable » au Kenya et en Ethiopie : une priorité dans un contexte d’urbanisation et de croissance économique rapide
 
Au Kenya, la croissance du secteur de la construction a atteint 6,6% en 2018. Les projets d’infrastructures, de construction immobilière et de technopoles sont nombreux et incluent de plus en plus des solutions innovantes respectueuses de l’environnement. Par ailleurs, les réseaux de transports urbains sont dominés par le transport routier et l’offre de transports collectifs au Kenya est entièrement privée. De nouveaux projets de transports collectifs voient le jour, dont la création d’un réseau de bus à haute densité de trafic (BRT) et la réhabilitation du réseau ferroviaire urbain. Enfin, le Kenya a fait de l’énergie un secteur prioritaire : avec déjà 80% d’électricité consommé provenant de sources renouvelables, le Kenya ambitionne d’atteindre 100% d’ici 2020.
 
La question de l’urbanisation est également primordiale en Ethiopie. D’ici 2050, sur une population totale de 190 millions d’habitants, 63 millions vivront en ville, dont 13 uniquement à Addis-Abeba. Si seulement 25 à 30% de la population a accès à l’électricité, le taux d’électrification urbaine s’élève à 85%, soit parmi les plus élevés de la région. De plus en plus d’investisseurs conçoivent des bâtiments à haut rendement énergétique, créant des opportunités pour les entreprises européennes de ce domaine. Dans le secteur de la mobilité, l’Ethiopie tend vers une participation du secteur privé dans le secteur ferroviaire et l’émergence de projets de transport de masse, principalement à Addis Abeba. Enfin, le gouvernement vise à accroître l’accès à l’eau potable, à améliorer les installations sanitaires et les pratiques d’hygiène de base dans les zones rurales et urbaines, ainsi qu’à investir davantage dans les ressources en eau et dans les infrastructures connexes.

Découvrez les six entreprises qui participeront à la mission « Ville Durable » :