Bpifrance accentue son action en financement et fonds propres pour les TPE, PME et ETI de la French Fab et de la French Tech, et passe à l’échelle supérieure pour les programmes d’accompagnement des dirigeants

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, déclare : « En 2018, Bpifrance a été un puissant catalyseur de la croissance des entreprises, en augmentant le maillage de ses interventions locales en financement, fonds propres et accompagnement. La hausse des crédits d’investissements aux TPE et PME, l’augmentation du nombre de PME bénéficiaires des outils publics d’aides à l’export, ainsi que la forte croissance du nombre de PME investies en fonds propres confirment l’ambition des entrepreneurs français. Pour susciter et accompagner cette ambition, les dispositifs de conseil et de formation à destination des PME et ETI sont passés à l’échelle supérieure grâce aux partenariats avec les Régions et avec les filières industrielles, permettant le lancement de 8 nouvelles promotions d’Accélérateurs PME sur l’ensemble du territoire. En 2019, Bpifrance se déploiera encore plus massivement en direction des créateurs d’entreprise et des TPE, avec son nouveau fer de lance, Bpifrance Création [1].
Le Plan Deeptech sera déployé en 2019 pour faire sortir 2000 startups technologiques des laboratoires de recherche scientifique, aux fins de renforcer la capacité d’innovation de l’industrie française et la placer aux avant-postes des grandes évolutions technologiques. 2019 verra également le métier d’investisseur de Bpifrance s’enrichir de la capacité à co-investir avec des Fonds souverains étrangers, grâce à l’intégration de CDC International Capital. Enfin, 2019, année de l’industrie, marquera la mobilisation générale de la banque pour les entreprises de la French Fab dont le lancement du French Fab tour à Laval le 15 janvier a marqué le coup d’envoi ».
 

FAITS MARQUANTS :
 

  • 2018 a été une année record au service du financement de l’investissement et de la croissance des PME et ETI:
    • Les crédits à moyen et long-terme dédiés à l’investissement sont en hausse de 8%, reflet d’une activité très soutenue, notamment dans le financement des équipements industriels et de la Transition Energétique et Environnementale (TEE).
    • L’activité de crédit finançant les besoins immatériels, demeure à haut niveau, avec 2,5 Md€ de Prêts Sans Garantie octroyés. Ces Prêts Sans Garantie constituent une offre très appréciée des Très Petites Entreprises (TPE), avec le soutien des Régions, et des PME de la French Fab.
    • Le financement de l’innovation sur fonds publics est en léger recul, tandis que les prêts d’amorçage et prêts à l’innovation s’inscrivent en forte hausse (+35%, à 442 M€).

 

  • L’activité de fonds propres, a permis la mobilisation en 2018 de 2 Md€ en intervention directe au capital des entreprises et au service de l’écosystème des fonds d’investissement français, après une année 2017 exceptionnelle, fortement marquée par un investissement de 1,9 Md€ au capital de PSA :
    • Catalyseur de l’écosystème d’innovation, l’activité en capital innovation direct affiche un saut de croissance (+20%), lié à l’augmentation des levées d’envergure pour les startups françaises.
    • Les investissements au capital des PME ont bondi (+59%) pour avoisiner les 200 M€ à travers 104 opérations. Pour plus d’une entreprise sur deux, il s’est agi d’une primo-ouverture de son capital à un fonds d’investissement.
    • L’activité de capital développement Mid & Large Cap a été intense avec 39 prises de participations au capital d’ETI et un nombre de cessions importantes, confirmant la gestion active du portefeuille.
    • L’activité de Fonds de fonds a connu une nouvelle année très active, après une année 2017 historique, avec un montant total investi de 962 M€ dans 50 fonds partenaires, poursuivant son impact sur la montée en puissance des fonds d’investissement français, à la fois en nombre et en taille des fonds levés.

 

  • L’activité Export enregistre en 2018 une croissance de 10% du nombre de PME et ETI accompagnées, marquant le tournant pris vers une plus grande démocratisation des outils publics de financement de l’export. La commercialisation à partir du mois d’avril de la nouvelle formule d’Assurance Prospection, a porté ses fruits avec une augmentation de 34% en volume sur l’année, soulignant la bonne prise en main de la nouvelle offre Export, par les 48 délégations territoriales de la nouvelle gamme de produits PME et ETI.

 

  • L’Accompagnement est devenu un métier à part entière de Bpifrance, après avoir irrigué l’ensemble des équipes de Bpifrance entre 2015 et 2018. La montée en puissance du nombre d’entreprises accélérées pour relever les défis de l’industrie du futur a conduit à la création d’une direction exécutive dédiée. La création en 2017 d’un Accélérateur de PME, pour le GIFAS et ses adhérents PME de la filière aéronautique, a ouvert la voie aux filières industrielles de l’Automobile, la Chimie, l’Agroalimentaire ou la Plasturgie qui, en 2018, se sont équipées d’Accélérateurs PME, en partenariat avec Bpifrance. En 2018, les partenariats avec les Régions pour l’implantation d’Accélérateurs sur leurs territoires se sont poursuivis avec les lancements des Accélérateurs Grand Est, Hauts de France, Centre-Val-de-Loire et Ile-de-France.




GARANTIE: HAUT NIVEAU DE SOUTIEN DES TPE ET PME
 
La garantie demeure l’outil privilégié d’intervention en faveur des TPE notamment sur les phases sensibles que sont la création et la transmission d’entreprises. Les TPE représentent près de 90% de la clientèle finale de l’activité Garantie.
 
8,7 Md€ de prêts ont été garantis par Bpifrance, touchant plus de 60 000 entreprises au travers de leurs banques commerciales. La légère contraction des volumes de prêts garantis en 2018 reflète deux mouvements opposés :

  • une baisse de la garantie des crédits de Renforcement de Trésorerie, confirmant ainsi le relâchement des contraintes sur le financement court terme des entreprises observé depuis trois ans ;
  • une moindre croissance des finalités Création, Développement et Transmission, après une forte hausse en 2017.

 
La délégation de la garantie de Bpifrance aux banques partenaires, jusqu’à 200 000 euros, a enregistré une nouvelle hausse de 10%, fluidifiant ainsi les crédits vers les entreprises.
 


 

FINANCEMENT : UNE ACTIVITE RECORD, QUI CONFIRME LE RÔLE DE BPIFRANCE DANS LE FINANCEMENT DE LA TEE, DE L’IMMATERIEL ET DE L’ÉQUIPEMENT INDUSTRIEL DES PME
 
Avec 7,5 Md€ de crédits accordés en cofinancement, l’activité est en progression de 8%. Cette hausse est liée à la croissance de près de 13% du cofinancement des prêts bancaires notamment dans le financement de l’équipement industriel de production et des transports (+11%).
 
Avec 1,4 Md€ de crédit mis en place (+18%) le financement de la Transition Energétique et Environnementale (TEE) est resté très dynamique et demeure une orientation stratégique de Bpifrance.
 
Avec une deuxième année consécutive à 2,5 Md€ de Prêts Sans Garantie, Bpifrance confirme son rôle pivot dans le financement des investissements immatériels des PME et TPE. Ces prêts complètent les interventions des banques pour financer la part d’immatériel ou d’accroissement du besoin en fonds de roulement des projets de développement. Ils représentent désormais un tiers de l’activité de financement à Moyen Long Terme. Au titre de ces prêts, Bpifrance a accentué son soutien aux TPE et aux entreprises industrielles de la French Fab.
 
Le Prêt Croissance TPE, mis en place avec le soutien de 10 Régions, continue sa montée en puissance avec 1000 TPE financées pour un montant de 44 M€, tandis que le Prêt French Fab, mis en place dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, présente une belle dynamique d’octroi (+30%), avec près de 300 M€ de financements au bénéfice de 200 entreprises industrielles.
 
Bpifrance a injecté 8,7 Md€ d’avances dans la trésorerie des entreprises. Ce niveau d’activité, en hausse de 14% par rapport à 2017, matérialise l’augmentation des besoins de financement des entreprises, portée par leur croissance. Les avances liées au préfinancement du CICE ont également progressé de 11% pour s’établir à
1,6 Md€.
 
 
AIDES ET FINANCEMENT DE L’INNOVATION : RECUL DES AIDES ET SUBVENTIONS, CROISSANCE DES PRETS ET LANCEMENT D’UN NOUVEAU PLAN DE FINANCEMENT DE LA DEEPTECH (INNOVATION DE RUPTURE)
 
Avec 1,2 Md€ d’aides et financements accordés en 2018, l’activité Innovation affiche un recul de 10%, mais reste à un haut niveau, après un doublement de l’activité entre 2013 et 2016. Le recul en montant unitaire et en volume des aides est le résultat d’une part de la baisse des ressources financières de l’Etat reçues par Bpifrance et d’autre part de la sélectivité des programmes nationaux (que ce soit concours, programmes collaboratifs ou filières) avec des exigences fortes en termes de montage de projets, de gouvernance, de degré d’innovation et d’enjeux industriels.
En revanche, l’activité de prêts aux entreprises innovantes est en forte croissance, avec 442 M€ de prêts distribués, soit une hausse de +35%.
 
L’année 2018 a été marquée par le déploiement des actions du PIA territorialisé en lien avec les Régions et le financement toujours important des start-up, avec 4 000 start-up financées, reflet de la dynamique de la French Tech. En 2018 Bpifrance a élaboré un plan Deeptech, avec pour objectif de doubler le nombre de start-ups Deeptech d’ici 2023 en créant un continuum de financement et d’accompagnement, depuis la création jusqu’à l’investissement en fonds propres. Il s’appuie sur un nouveau référentiel, Génération Deeptech, et des moyens significatifs confiés par l’Etat, dans le cadre du Fonds pour l’Innovation.
 


 
 
CAPITAL INVESTISSEMENT : HAUSSE SIGNIFICATIVE DES INVESTISSEMENTS EN CAPITAL INNOVATION (+20 %) ET DANS LES PME (+59 %), ROTATION IMPORTANTE DU PORTEFEUILLE DE PME ET ETI
 
Capital Innovation
L’activité d’investissement direct en capital innovation a connu une forte croissance en 2018, 328 M€ ont été mobilisés dans 104 entreprises contre 274 M€ pour 87 entreprises en 2017. Cette hausse est notamment due à une activité toujours soutenue du fonds de Capital Croissance, Large Venture (Launchmetrics, ManoMano, Cybelangel, Agricool) et au démarrage en 2018 du fonds Definvest, géré par Bpifrance et la Direction Générale de l’Armement (5 M€ investis en 2018 dans le secteur de la Défense) et du fonds Patient Autonome
(4 M€ investis en 2018).
 
Les cessions réalisées en Capital Innovation sont en hausse de 19% sur l’année 2018 et représentent 120 M€. Elles sont concentrées sur le pôle Numérique (4 opérations pour 43 M€) et sur le pôle Industries créatives. A noter la cession totale de G2 Mobility à Total, réalisée par les équipes du Fonds Ecotechnologies.
 
Capital Développement : PME, ETI et Grandes Entreprises 
L’activité de la Direction du Capital Développement (divisions Mid & Large Cap et Small Cap/PME) a fortement progressé en termes de nombre d’entreprises investies, celui-ci passant de 126 sociétés investies en 2017 à 143 sociétés en 2018. Aucune opération exceptionnelle n’ayant eu lieu en 2018, les montants investis ont reculé, passant de 2 691 M€ en 2017 (rachat de la participation de l’Etat dans le Groupe PSA), à 732 M€ en 2018.
 
L’année 2018 est marquée par de nombreux nouveaux investissements dans des ETI et PME françaises, notamment dans le secteur de la TEE (dont Greenyellow pour 50 M€), de l’Education (Galileo pour 25 M€) et du Tourisme (dont Escalotel pour 7 M€ ou encore Parc Spirou pour près de 3 M€). Des investissements significatifs ont également eu lieu au capital d’entreprises familiales (comme Beneteau) et industrielles (comme Plastic Omnium pour 22 M€).
 
De nouvelles sociétés industrielles innovantes telle Metabolic Explorer dans la chimie verte, ont été investies par le fonds SPI (Société de Projets Industriels) acteur clé de la réindustrialisation des territoires, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et du Plan Juncker de la Banque Européenne d’Investissement.
 
En parallèle, la Direction du Capital Développement a confirmé en 2018 la volonté d’accélérer la rotation de son portefeuille d’ETI et de PME. Le rythme de cessions s’est accru, avec 128 opérations contre 110 en 2017. Aucune
cession de Grandes Entreprises n’a été réalisée cette année expliquant ainsi des montants de cessions qui s’élèvent à 620 M€ contre 1 629 M€ en 2017.
Les cessions de PME ont totalisé 124 M€ (en hausse de 34% par rapport à 2017) et les cessions Mid & Large Cap ont représenté 496 M€. Bpifrance a également cédé une petite partie de sa participation dans le groupe Neoen à l’occasion son introduction en bourse.
 
Fonds de Fonds : Forte implication du métier au service de la montée en puissance des fonds d’investissement français
Après la hausse significative des souscriptions observée en 2017, les montants en 2018 restent à un niveau élevé de 962 M€ (vs. 1 040 M€ en 2017). 50 souscriptions ont été réalisées dont 37 dans des nouveaux fonds. Les souscriptions sont réparties de manière équilibrée entre les fonds de capital innovation et les fonds small cap, aussi bien nationaux que régionaux.
 
Afin d’augmenter l’impact historique de la direction des fonds de fonds auprès de ses fonds partenaires, Bpifrance a créé début 2018 un Accélérateur Fonds Partenaires rassemblant 9 sociétés de gestion. En 2019, une nouvelle promotion de 10 gérants partenaires intègrera l’Accélérateur Fonds Partenaires.
 
 
EXPORT : MONTEE EN PUISSANECE DES PRODUITS PME ET ETI MARQUANT LA DEMOCRATISATION DES OUTILS PUBLICS D’INCITATION A L’INTERNATIONALISATION
 
L’année 2018 a connu une croissance du nombre d’entreprises financées et assurées de plus de 10%. Les quatre principaux produits d’Assurance export confirment une performance en nette progression depuis leur reprise par Bpifrance en 2017.
 
En 2018, l’Assurance Prospection a connu une remise à plat pour mieux répondre aux besoins des entreprises. Il s’agit désormais d’un produit d’avance en trésorerie qui leur apporte un meilleur soutien financier et leur permet de se projeter dans leur stratégie à l’international.
 
2018 est également marquée pour l’Assurance Crédit par la reprise des garanties sur les opérations Airbus et de belles opérations dans le secteur des paquebots de croisière, de la défense et des travaux publics, assurant ainsi une diversification du portefeuille en termes de clients et de secteurs par rapport à l’année 2017, plus concentrée sur quelques opérations militaires exceptionnelles.
Les promesses de garantie aux ETI et PME ont atteint près d’un milliard d’euros en 2018, avec un accroissement de 15% du nombre de contrats conclus pour ces entreprises entre 2017 et 2018.
 
Le nombre d’entreprises bénéficiaires de l’Assurance Change a augmenté de 24%, très majoritairement des PME.
 
Enfin, après une année 2017 marquée par la souscription d’engagements de montants exceptionnels en Assurance Cautions export et préfinancements, l’année 2018 s’est maintenue à un niveau historiquement élevé tant en nombre (plus de 530 accords) qu’en montant pris en garantie. 97% des garanties acceptées concernent des ETI et PME, signe de l’intérêt de cette population d’entreprises pour ce produit.

ACCOMPAGNEMENT: PASSAGE A L’ECHELLE INDUSTRIELLE DE L’ACTIVITE ET LANCEMENT DE NOUVEAUX OUTILS INNOVANTS

En 2018, Bpifrance a étendu son champ d’action avec plus de 3 600 missions ponctuelles de conseil réalisées auprès de PME/ETI, plus de 10 000 entrepreneurs mis en réseau et 8 000 nouvelles personnes formées via la plateforme e-learning. Le mouvement d’internationalisation des entreprises françaises est aussi amplifié avec plus de 2 600 d’actions d’accompagnement à l’international en 2018.

Le catalogue de modules conseil s’est élargi de nouvelles thématiques (Stratégie Développement Durable, Intégration post-acquisition), collant au plus près des problématiques de nos entrepreneurs. L’offre Accompagnement en ligne s’est quant à elle étoffée par la création d’autodiagnostics, outils innovants au dispositif simplifié, visant à sensibiliser le dirigeant au domaine du numérique, de l’export et de l’impact RSE. Depuis le lancement de son premier programme Accélérateur en 2015, Bpifrance a accompagné plus de 640 entreprises en déployant des programmes spécifiques et sur-mesure à destination des PME/ETI. 500 entreprises sont aujourd’hui engagées dans 12 promotions Accélérateurs.

Au terme de leur cursus de 24 mois, les entreprises accélérées ont largement activé leurs leviers de croissance, enregistrant un taux de croissance moyen de 25% en termes de chiffre d’affaires et d’effectifs.


 
 
PARTENARIATS REGIONAUX : DÉVELOPPEMENT DES PARTENARIATS AVEC LES 18 RÉGIONS FRANCAISES
 
En 2018, Bpifrance a poursuivi le développement de ses partenariats avec les 18 Régions françaises. Près de 1,6 Md€ de financements adossés à des dispositifs mis en place avec les Régions ont été mobilisés par plus de 4 700 entreprises.
 
L’année 2018 a été marquée par une progression de la production sur ressources régionales dans tous les métiers notamment en innovation (+ 40%) sous l’effet du déploiement du PIA3, en financement du fait du déploiement du Prêt croissance TPE dans 10 Régions (+70%) et en accompagnement avec la mise en place de 5 nouveaux accélérateurs régionaux (déployé au total dans 10 Régions françaises). Les Régions renforcent par ailleurs fortement leur engagement à nos côtés en mobilisant notamment de plus en plus les ressources FEDER.
 
Grâce aux ressources régionales, 310 M€ de prêts bancaires privés ont été garantis, soit une augmentation de 3% par rapport à 2017.
Les prêts TPE sans garantie ont été déployés avec 9 Régions, permettant le financement de près de
1 000 TPE pour un montant total de 44 M€ (+ 72 % en nombre).
La mise en œuvre du PIA 3 territorialisé, co-financé par l’Etat et les Régions, a permis de financer les projets d’innovation et la structuration des filières de plus de 300 entreprises pour près de 70 M€.
 
Dans le cadre de la French Fab, Bpifrance sera mobilisé aux côtés de ses partenaires territoriaux dans les Territoires d’Industrie, le French Fab Tour ou le déploiement de diagnostics French Fab.
 
De même, 2019 sera très fortement marquée par le déploiement de nos nouvelles missions en soutien à la création et à l’entrepreneuriat. Avec l’intégration de l’Agence France Entrepreneur et le transfert des missions de la Caisse des Dépôts intervenu fin 2018, des partenariats étroits seront mis en place avec l’ensemble des Réseaux de soutien à la création d’entreprise et les acteurs qui les accompagnent . Cette nouvelle activité permettra d’intervenir à hauteur de près de 70M€ pour accompagner plus 200 000 porteurs de projets partout sur le territoire et de financer 45 000 créations.
 

 


[1] Issu de la reprise des missions de l’Agence France Entrepreneur et des réseaux d’accompagnement à la création d’entreprises