A l’occasion de la Semaine de l’industrie, Bpifrance rappelle ses actions en faveur du financement et de l’accompagnement des entreprises de La French Fab

                                                                                                                                                                                                                                         

L’industrie est le premier secteur d’intervention de Bpifrance, représentant environ un quart de son activité totale, soit le double du poids de l’industrie dans le PIB français. En 2017, Bpifrance a mis l’accent sur l’accompagnement en multipliant notamment les actions de conseil, de formation et de mise en relation d’affaires pour inciter les entreprises de La French Fab à croitre, investir et exporter

Les montants consacrés par Bpifrance au financement de l’industrie française n’ont cessé de progresser depuis 2013. Plusieurs initiatives ont d’ores et déjà été déployées en partenariat avec les pouvoirs publics dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) pour renforcer l’engagement de Bpifrance en faveur de l’industrie. Désormais unies par La French Fab, le maillot de l’équipe de France de l’industrie révélé par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire le 2 octobre 2017, les entreprises ont notamment accès (depuis fin 2016) au prêt Industrie du Futur pour leur modernisation et l’augmentation de leurs capacités de production. L’objectif est de déployer 2 milliards d’euros de ces prêts d’ici 2020.

Bpifrance s’est par ailleurs engagé fin 2015 à consacrer chaque année un milliard d’euros au financement de la transition énergétique et écologique (TEE), qui présente d’importantes opportunités pour le développement de nouvelles filières (énergies renouvelables, écotechnologies…), mais est également au cœur des transformations industrielles. En 2017, Bpifrance a ainsi cofinancé 180 projets de la TEE pour un montant record de 1,2 milliard d’euros, provenant en partie du PIA et du Plan Juncker de l’Union européenne, ce qui a permis de mobiliser au total environ 3 milliards d’euros, un montant en progression de 40%. Bpifrance gère plusieurs fonds spécialisés, comme Ecotechnologies et Ville de Demain, pour soutenir à la fois les jeunes pousses de la TEE et les PME, à travers le fonds France Investissement Energies Environnement lancé en 2017.

Bpifrance intervient, en outre, en fonds propres au capital d’entreprises industrielles de toutes tailles afin de stimuler leur croissance. La Manufacture de Bougies, Neoen (réinvestissement) et PSA comptent parmi les investissements réalisés en 2017. Le fonds SPI (Société de Projets Industriels), géré par Bpifrance dans le cadre du PIA et doté de 800 millions d’euros, a vocation à permettre l’éclosion des projets industriels les plus prometteurs en termes d’emplois. Enfin, Bpifrance investit en fonds propres dans des entreprises de la TEE dans des domaines très variés : l’éolien et le solaire (ex. Eren renewable energies), l’automobile du futur (ex. Aledia) ou encore les transports collaboratifs (ex. Drivy).

Bpifrance cherche de façon globale à engager un dialogue constructif avec toutes les entreprises clientes autour de leurs enjeux de responsabilité sociale et environnementale. C’est l’un des thématiques sur lesquels Bpifrance propose d’accompagner ses entreprises clientes à travers des missions de conseil, des formations et des évènements de mise en relation d’affaires. Autre signe de l’importance de l’industrie pour Bpifrance, ce secteur est le plus représenté dans les Accélérateurs, ces programmes d’accompagnement intensif de dirigeants de PME et d’ETI. Pour quarante entreprises accélérées (parmi lesquelles Sophia Conseil, Novae Aerospace et Quadrimex Chemical), Bpifrance a imaginé, avec ses partenaires Bosch France, Dassault Systèmes et SAP France, un programme d’apprentissage sur-mesure à la Foire de Hanovre (du 22 au 25 avril). Celui-ci sera présenté sur le salon Global Industrie ce jeudi 29 mars. Par ailleurs, quinze PME industrielles, issues également des Accélérateurs et du réseau Excellence, exposeront leurs solutions technologiques à la Foire de Hanovre, plus grand salon industriel au monde. Ce sera le premier déplacement collectif à l’étranger des industriels français unis sous l’étendard de La French Fab.

« L’industrie reste le socle de l’économie française. Sa transformation, sur le plan du numérique comme celui de la transition énergétique et écologique, est une priorité pour Bpifrance la refondation de l’industrie est nécessaire pour augmenter nos capacités à l’export», souligne Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance.