Vallourec et les fonds « Sociétés de Projets Industriels », opérés par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et du « plan Juncker » de la Banque européenne d’investissement, accompagnent Vallourec Umbilicals dans une nouvelle phase de son industrialisation

Boulogne-Billancourt, le 5 juin 2019 – Les fonds « Sociétés de projets industriels », gérés par Bpifrance et souscrits conjointement par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque européenne d’investissement dans le cadre du « Plan Juncker », sont entrés au capital de Vallourec Umbilicals, spécialisée dans la fabrication de tubes pour ombilicaux, afin d’accompagner et financer sa phase d’industrialisation à plus grande échelle. Grâce à cet investissement, Vallourec Umbilicals pourra tripler sa capacité de production et se donne ainsi les moyens de devenir un acteur clé sur son marché en croissance des tubes pour ombilicaux offshore.
 
Vallourec Umbilicals fabrique des tubes en acier inoxydable Super Duplex, destinés à être assemblés par ses clients dans des ombilicaux. Ces tubes de très grande longueur sont, d’une part roulés-soudés au laser puis assemblés avec des soudures de jonction et d’autre part, subissent une série de traitements et de contrôles afin de répondre aux spécificités techniques de ses clients fabricants d’ombilicaux et de leurs clients finaux, opérateurs pétroliers. Les ombilicaux constituent un élément-clé pour une installation pétrolière sous-marine. Liaison entre les équipements basés en fond de mer et la surface, ces « lignes » sont constituées de tubes de petits diamètres, de câbles et/ou de fibres optiques qui assurent le transport de fluides, la fourniture d’énergie ou encore la transmission d’informations.
 
L’usine Vallourec Umbilicals de Vénarey-Les-Laumes (Côte d’Or, France) dispose actuellement d’une ligne de production d’une capacité annuelle de 1 000 kilomètres, aujourd’hui trop limitée pour pouvoir répondre aux besoins en croissance du marché en termes de quantités et de délais. Le projet industriel vise à tripler cette capacité en installant deux nouvelles lignes de production à proximité immédiate des installations actuelles. Vallourec Umbilicals changera alors d’échelle et disposera donc, avec ce projet, d’une capacité 3 fois plus importante, lui permettant ainsi de répondre favorablement aux demandes des fabricants, dans des délais de plus en plus courts imposés par les opérateurs. Ce développement a pour principal objectif de faire gagner à Vallourec Umbilicals une part significative du marché mondial des tubes pour ombilicaux.
 
La mise en production de ces deux nouvelles lignes en 2020 devrait également permettre la création à terme d’une centaine d’emplois directs, tout en pérennisant le dynamisme industriel de la filière indirecte et des sous-traitants associés. 
 
Pour réaliser ce projet, les fonds « Sociétés de Projets Industriels » (SPI) opérés par Bpifrance, dont la vocation est d’appuyer des projets industriels porteurs de perspectives d’activité et d’emplois pour les filières industrielles innovantes, ont investi aux côtés de Vallourec. Le 16 novembre 2018, les fonds SPI ont apporté 25 millions d’euros au capital de Vallourec Umbilicals, devenant ainsi actionnaires, Vallourec conservant 51% du capital.
 
Ce projet a reçu des avis favorables des organismes réglementaires nationaux et internationaux ainsi que des instances représentatives du personnel compétentes.
 
Magali Joessel, Directrice des fonds SPI chez Bpifrance, déclare : « Nous sommes particulièrement fiers d’accompagner Vallourec Umbilicals dans ce développement industriel majeur, qui lui permettra de changer d’échelle et de devenir un acteur de référence sur ce marché de niche, à hautes technicité et valeur ajoutée pour la filière pétrolière. A travers ce projet, les fonds SPI remplissent pleinement leur rôle de catalyseur de l’investissement industriel local, créateur d’emplois et de richesse pour l’ensemble des acteurs du territoire. »
 
Stéphane Chrobot, Directeur général de Vallourec Umbilicals, ajoute : « Nous nous réjouissons de cet investissement stratégique majeur pour notre entreprise. Ce projet va nous permettre de tripler notre capacité de production afin de répondre aux attentes du marché tout en raccourcissant nos délais de production, une exigence dans le marché des projets offshore SURF (Subsea, Umbilicals, Risers & Flowlines). Nos fournisseurs et sous-traitants profiteront également de cet accroissement d’activité qui nécessitera par ailleurs l’embauche et la formation d’une centaine de personnes d’ici 2020. »