3ème édition du France Tech Transfer Invest (FTTI)
Bpifrance, le Réseau SATT, le CEA, le CNRS, INRIA et Inserm Transfert connectent les start-ups de la recherche publique aux fonds d’investissement européens et internationaux

Paris, le 13 février 2019 – Bpifrance, et ses partenaires le Réseau SATT (Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies), le CEA, le CNRS, INRIA et Inserm Transfert, organisent la troisième édition du France Tech Transfer Invest, en partenariat avec la société Tech Tour. Les 13 et 14 février, 40 start-ups issues de la recherche française seront accompagnées et pourront « pitcher » devant 60 fonds d’investissement européens et internationaux, spécialisés dans les secteurs du numérique, de la biotechnologie, de la santé et de l’énergie, susceptibles d’accompagner leur croissance.
 
Inscrit désormais dans l’agenda des principaux investisseurs européens et internationaux comme l’un des rendez-vous français incontournables de la tech française, cette troisième édition élargit, au-delà des SATT, la sélection des entreprises, aux principaux organismes publics de recherche : le CEA, le CNRS, INRIA et Inserm. Ces cinq structures représentent ensemble la quasi-totalité de l’écosystème de la valorisation de la recherche publique française, dont l’un des vecteurs est la création d’entreprise. Entre 2011 et 2017, ces structures ont ainsi accompagné la création de 836 start-up, lesquelles ont réalisé 370 levées de fonds sur la période, pour un montant global de plus de 1 milliard d’euros.
 
40 start-ups ont été sélectionnées par les investisseurs, selon plusieurs critères (proposition de valeur, potentiel de croissance, équipe, taille du marché…) parmi ces 836 sociétés, pour participer à cette troisième édition du French Tech Transfer Invest les 13 et 14 février. Après avoir été entrainées à l’exercice du « pitch », elles auront l’opportunité de se présenter devant un jury composé de 60 investisseurs européens, avec lesquels elles pourront également échanger à l’occasion de séquences de networking. Ces 40 start-up intégreront par ailleurs la plateforme EuroQuity de Bpifrance, qui offre une visibilité accrue et un service digital de mise en relation avec les partenaires de leur développement.
 
80% des 40 start-ups participantes à l’édition 2018 avaient engagé des discussions approfondies avec des fonds d’investissement et sept d’entre-elles ont pu mener à bien une levée de fonds après 9 mois.
 
France Tech Transfer Invest permettra en outre aux 12 start-ups jugées les plus convaincantes par les investisseurs, de participer au « European Venture Summit » qui se déroulera les 8 et 9 décembre 2019 à Düsseldorf.
 
Paul-François Fournier, Directeur exécutif Innovation de Bpifrance, déclare : « Nous sommes très fiers d’organiser, avec nos partenaires du transfert de technologie, cet évènement de mise en relation des jeunes pousses de la deeptech avec l’écosystème des fonds d’investissement français et internationaux. Cette nouvelle édition s’inscrit dans la droite ligne du grand plan Deeptech de Bpifrance, dont l’objectif est de soutenir plus de
2 000 start-ups deeptech à l’horizon 2023, grâce à un continuum de financement et d’accompagnement, depuis la création jusqu’à la phase de scale-up.
 »
 
Les listes des 40 start-up sélectionnées et des 60 fonds d’investissement qui participent à la troisième édition du France Tech Transfer Invest figurent en annexe de ce communiqué.

Annexe 1 – Les 40 start-ups sélectionnées

Annexe 2 – Les 60 fonds d’investissement présents
 

Fonds Pays d’origine
Novares France
Supernova Invest France
Demeter Partners France
Merck Ventures BV Pays-Bas
Supernova Invest France
Sofimac Investment Managers France
Robert Bosch Venture Capital GmbH Allemagne
AUTHENTIC MATERIAL France
JS Legal France
Kreos Capital Royaume-Uni
Oakland Partners Royaume-Uni
Armilar Venture Partners Portugal
Medme Group B.V. Amsterdam, Netherlands Russie
BASF Venture Capital GmbH Allemagne
The Dow Chemical Company Belgique
Samsung Electronics (UK) Limited Royaume-Uni
Techwald Holding S.p.A. Italie
Sofimac Inoovation France
Clean Tech Capital Suisse
Evonik Venture Capital Germany
Panakes Partners Italie
CBO Consulting Belgique
COFIMORE Holdings S.p.r.l Belgique
Kreaxi France
Seventure Partners SA France
AME Ventures Italie
Imec.xpand Belgique
Banque Lombard Odier & Cie SA Suisse
The Faktory Belgique
Middle East Venture Partners (MEVP) Lebanon
E.ON Allemagne
EuroUS Ventures Suisse
Accelerace Danemark
Fluxunit – OSRAM Ventures Allemagne
Encevo Group Luxembourg
Reale Mutua Italie
Asabys Partners Espagne
Partech Ventures France
C5 Capital Royaume-Uni
LeadX Capital Partners Allemagne
Novabase Capital N/A
Clean Tech Delta Pays-Bas
Verve Capital Partners AG Suisse
Finch Capital Royaume-Uni
Touchstone Innovations Royaume-Uni
Sapience ’00 BV Pays-Bas
SmartFin Capital Belgique
Innogest Capital Italie
Centrica Plc Royaume-Uni
High-Tech Gründerfonds Management Allemagne
Cittanova Belgique
Strategic Technology Bioconsulting Royaume-Uni
Wuxi Capital Chine
Merck Ventures BV Pays-Bas
Breed Reply Royaume-Uni
Wuxi Capital Chine
Ariadne Capital Royaume-Uni
Pathena Portugal
UCB UK Royaume-Uni
Digital+ Partners Allemagne