Transition énergétique et écologique : une priorité stratégique pour Bpifrance qui mobilisera 2 milliards d’euros par an d’ici 2023

Paris, le 13 juin 2019 – A l’occasion de la journée de mobilisation organisée par Bpifrance autour des enjeux de la TEE, la banque dresse le bilan de son action de financement des projets de transition énergétique et environnementale. La TEE est au cœur de la stratégie de Bpifrance depuis sa création, et la banque entend intensifier cet engagement en mobilisant en moyenne 2 milliards d’euros par an entre 2018 et 2023. 2018 constitue une année record avec 2,4 milliards d’euros déjà mobilisés.
 
A l’image de la transition numérique, la révolution écologique est amenée à transformer durablement des pans entiers de l’économie : nouvelles normes de fabrication, de distribution, de consommation, etc. Au-delà de la seule production d’énergie renouvelable, tous les secteurs sont concernés par cet enjeu stratégique pour la France.
 
A travers ses activités de financement, d’aides à l’innovation et d’investissement en capital, Bpifrance, acteur de premier plan du financement de la TEE, est pleinement engagé pour accompagner les entreprises dans cette transition. Ce sont ainsi 8,8 milliards d’euros de financements qui ont été octroyés aux entreprises françaises entre 2013 et 2017.
Dans le cadre de son nouveau plan stratégique[1], Bpifrance entend intensifier cet engagement. Bpifrance cherchera à mobiliser en moyenne 2 milliards d’euros chaque année en faveur de la TEE à l’horizon 2023[2].
 
« Le financement de la filière TEE fait partie de l’ADN de Bpifrance. Depuis la création de Bpifrance en 2013, nous avons développé une forte expertise sur ce secteur, grâce notamment à nos outils de financement et d’investissement. Nous avons la volonté favoriser et d’accompagner l’émergence d’entreprises solides, armées pour une croissance durable et la conquête de nouveaux marchés en France et à l’international. » déclare Anne Guérin, Directrice exécutive Financement et Pilotage du Réseau.
 
Des dispositifs pour encourager les entreprises à intégrer la TEE dans leur développement
 
2018, première année de la mise en œuvre de cet engagement, s’est révélée être historique. Bpifrance a ainsi accompagné plus de 2 500 entreprises du secteur de la TEE ou porteuses de projets d’efficacité énergétique et de développement d’énergies renouvelables, pour près de 2,4 milliards d’euros, un montant en progression de 9% par rapport à 2017.
 
Particulièrement ambitieux en matière d’énergies renouvelables, Bpifrance a renforcé son soutien aux producteurs. Le co-financement, avec le secteur privé, de projets EnR est d’ailleurs le premier outil d’intervention de la banque publique, avec près de 1,5 milliard d’euros mobilisé en 2018 (+21 % par rapport à 2017).
 
Financer, à moyen-long terme, les entreprises qui appartiennent aux filières de la transition énergétique et environnementale ou qui cherchent à améliorer leur sobriété énergétique est également une priorité. Bpifrance a ainsi créé une offre spécifique de financement pour aider les entreprises à intégrer dans leurs processus des équipements plus économes, moins polluants ou conduisant à des produits éco-efficients. C’est notamment le cas du Prêt Vert (400 entreprises bénéficiaires entre 2015 et 2018, pour un total de 333 millions d’euros) ou du Prêt Économie-Énergie, pour lequel Bpifrance a mobilisé 18 millions d’euros en 2018.
 
La gamme classique des produits de Bpifrance est en outre mobilisable par les entreprises qui ont besoin de financements pour développer les produits et services susceptibles de se déployer sur les marchés et d’apporter des solutions aux problématiques TEE : efficacité énergétique, mobilité… 214 millions d’euros de prêts bancaires ont ainsi été mis en place en 2018 (garantie moyen-terme et renforcement de trésorerie).
 
Dans le domaine de l’innovation, Bpifrance entend continuer à renforcer son action. Les aides et prêts à l’innovation ont ainsi représentés 51 millions d’euros en 2018. La banque publique mobilise également massivement son activité d’investissement, afin d’apporter les capitaux nécessaires aux entreprises de la TEE à tous les stades de leur développement, via des fonds gérés directement : Ecotechnologies et Ville de Demain pour le capital-innovation, Fonds Énergie-Environnement en capital-développement, SPI pour l’investissement dans des projets industriels structurants… Mais également via son action en fonds de fonds, auprès d’acteurs partenaires spécialisés sur les marchés de la TEE.
 
Au-delà des dispositifs financiers et conformément à ses priorités stratégiques et de RSE, Bpifrance intègre systématiquement les enjeux de la transition énergétique et écologiques dans ses échanges avec les entreprises dans lesquelles il est, ou prévoit d’être, actionnaire. Par ailleurs, les programmes d’accompagnement proposés par Bpifrance en matière de stratégie comme en ce qui concerne l’efficacité opérationnelle intègrent systématiquement ces enjeux.
 
 
Des actions ambitieuses pour les filières de la TEE
 
À l’horizon 2023, Bpifrance continuera de soutenir les projets et les entreprises de la transition énergétique à hauteur de 2 milliards d’euros par an. Ces investissements se feront partout en France selon une feuille de route ambitieuse :
 

  • Renforcer les volumes de financement de la TEE en accompagnant notamment les acteurs privés sur les segments de marché les moins matures et aujourd’hui peu couverts (méthanisation, énergies marines…).

 

  • Lancer, en complément du prêt Éco-Énergie à destination des TPE, une offre fortement incitative de prêts permettant de soutenir l’investissement des entreprises dans des équipements et technologies à faible empreinte énergétique et environnementale. L’objectif fixé est d’atteindre 500 M€ de prêts en cumul d’ici 2023.

 

  • Consolider le rôle d’acteur de référence de Bpifrance, notamment dans l’aide à l’innovation (objectif de 300 millions d’euros d’ici 2023) et l’activité de fonds propres, afin d’accélérer le développement de solutions technologiques contribuant à la TEE.

 
Exemples d’investissement de Bpifrance dans la TEE
 
Forsee Power
Forsee Power, expert français des systèmes de batteries intelligents pour la mobilité urbaine, portée par la montée en puissance de l’électrification des transports publics européens, a démarré la production en série de ses batteries dans son nouveau site industriel de Poitiers en août 2018.
Le fonds Société de Projets Industriels (SPI), géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA), a investi début 2019, 15 millions d’euros pour l’industrialisation des systèmes batteries, destinés aux marchés du transport lourd, et produits dans sa nouvelle usine de Poitiers. Cet investissement est venu compléter une levée de fonds de 55 millions d’euros réalisée fin 2017, auprès de Mitsui & Co, ldinvest Partners et la Banque Européenne d’Investissement,
Le nouveau site emploie déjà plus d’une centaine de personnes et 300 emplois sont attendus pour 2021. L’objectif est de décupler les capacités de production du Groupe afin de répondre aux besoins des marché du transport (bus, rail, camion, bateau).
Green Yellow
 
Fondée en 2007, la société GreenYellow propose des solutions uniques pour la gestion et la production d’énergie. Engagée dans le développement de solutions B2B visant à réduire les dépenses énergétiques de ses clients, GreenYellow a développé plus de 150 projets photovoltaïques décentralisés générant environ 190 MWc et exploite plus de 1 500 contrats d’efficacité énergétique.
 
Bpifrance, associé à Tikehau Capital, investit conjointement 150 millions d’euros dans GreenYellow, à l’occasion d’une augmentation de capital de la société, qui se positionne parmi les leaders de la fourniture de services énergétiques.
 
eLichens
 
eLichens propose une offre complète, capteurs/data/services, d’analyse et de prédiction de la qualité de l’air indoor et outdoor pour les industriels, la smart city ainsi que les marchés grands publics.
La start-up grenobloise, créée en 2014, a renforcé ses fonds propres en mai 2018 avec une augmentation de capital de sept millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques et de deux nouveaux entrants, dont Bpifrance via le fonds Ville de Demain, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’avenir et BNP Paribas Développement.
 
Ergosup
 
Créée en 2010, ERGOSUP développe un procédé innovant et breveté de production directe d’hydrogène par électrolyse à très haute pression et de stockage. Cette solution intégrée, compétitive et sécurisée répond aux besoins en forte croissance en hydrogène décarboné, à la fois pour les applications de « mobilité propre », mais aussi de gaz industriels à faible impact carbone.
 
La start-up a levé, en février 2019, 11 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques et de nouveaux acteurs, dont le fonds PSIM (Programme de soutien à l’innovation majeure) géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Avant cette levée, Bpifrance accompagnait déjà Ergosup depuis presque cinq ans en financement (subventions et avance-remboursables qui lui ont permis de financer sa R&D).
 
ERGOSUP est implantée à Malataverne (Drôme) et à Cherbourg (Manche). Elle a été récompensée par le prix du Concours Mondial de l’Innovation en 2014, 2015 et 2017, puis par le Prix de l’Innovation au CES 2019.
 

 


[1] Plan stratégique 2018-2023
[2] Tous métiers confondus.