SOLSTICE obtient un financement de 4 millions d’euros dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, opéré par Bpifrance, pour le développement de : SOLutionS pour des Traitement Intégrés dans une Conduite Environnementale (Solstice) 

Ce projet de Recherche et Développement, d’un coût total de 9,27 millions d’euros sur cinq ans, est financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), piloté par le Secrétariat Général Pour l’Investissement (SGPI) et opéré par Bpifrance, à hauteur de 4 millions d’euros répartis pour 1,75 million d’euros sous forme de subventions et 2,25 millions d’euros sous forme d’avances récupérables.
 
Dans un contexte d’exigence environnementale et de demande sociétale fortes, les agriculteurs sont incités à mettre en place des pratiques vertueuses, mettre en valeur des efforts de qualité et de développement durable pour traiter ou prévenir les maladies des plantes. La recherche de solutions complémentaires efficaces est ainsi indispensable pour répondre aux besoins des filières concernées.
 
Le projet SOLSTICE s’inscrit dans cette démarche de transition vers une agriculture moins dépendante des produits de protection des cultures conventionnels.
Ayant pour double objectif de mettre sur le marché de nouveaux produits de biocontrôle reposant sur des substances naturelles aux modes d’action innovants ainsi que des techniques d’application inédites, le projet SOLSTICE propose une approche novatrice en protection des cultures permettant d’envisager la maitrise des maladies tout en limitant l’impact sur l’écosystème.
 
Autour de BELCHIM CROP PROTECTION France, ce projet collaboratif rassemble six partenaires publics et privés français, depuis la phase amont (recherche fondamentale) jusqu’à la phase aval (distribution de produits phytosanitaires, utilisateurs finaux).
 
Avec 9,27 millions d’euros de budget, ce projet, labellisé par le pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation, a obtenu le soutien du Consortium Biocontrôle public-privé et a été retenu dans le cadre du programme Projet Structurant Pour la Compétitivité (PSPC), opéré par Bpifrance pour le compte de l’Etat, pour recevoir une aide financière sur 5 ans.
 
Les cibles de ce projet sont les maladies de la vigne, des plantes ornementales et des cultures légumières pour le marché agricole et le marché des JEVI (Jardins Espaces Végétalisés et Infrastructures).
La date de lancement du projet est le 1er novembre 2018