Résultats 2019
Résultat net part du groupe 1 004 M€

Le 12 mars 2020, le Conseil d’administration de Bpifrance S.A., réuni sous la présidence de Éric Lombard, a examiné et arrêté les comptes de l’année 2019. Commentant ces résultats, Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, a déclaré : « 2019 a été pour Bpifrance une année de profond renouvellement, la Banque couvrant désormais de nouveaux publics (chercheurs, créateurs, entrepreneurs des quartiers, fonds souverains. Avec un résultat net part du groupe de 1 004 M€, Bpifrance enregistre une nouvelle performance financière solide. La qualité des résultats de Bpifrance reflète la gestion disciplinée de nos coûts et de nos risques. La solidité financière du groupe se confirme quant à elle à un haut niveau comme en témoigne le niveau de ratio Common Equity Tier 1 phasé de 33,4% à fin 2019. En conséquence, Bpifrance est bien armée pour assurer son rôle de banque de place dans la situation de crise que nous connaissons depuis le début de l’épidémie de Coronavirus (Covid-19).

N.B. : ce communiqué est consacré aux résultats financiers 2019 et intervient après celui publié le 30 janvier 2020 [5], dédié au bilan d’activité 2019.
 
Résultats consolidés de Bpifrance S.A.
 
Présentation des résultats[6]


Performance financière 2019
 
Revenus
 

Les revenus s’établissent à 1 888 M€ en 2019, un niveau élevé, en hausse de 3,4% par rapport à 2018
(1 826 M€). Ce résultat est le fruit d’une activité très soutenue dans tous les métiers. Ces revenus se répartissent de la manière suivante :

– 42% sur l’activité du pôle Financement (811 M€ de produit net bancaire, +5,3% par rapport à 2018) qui comprend majoritairement les revenus de l’activité de crédit (647 M€), les commissions facturées sur les financements bancaires couverts par la garantie de Bpifrance Financement (106 M€) et le produit net bancaire issu de l’activité de financement de l’innovation (46 M€) ;
 
– 56% sur l’activité du pôle Investissement (1 086 M€, +5,3% par rapport à 2018) dont les revenus sont composés principalement de la contribution des sociétés mises en équivalence (434 M€, +14,4% par rapport à 2018), des produits financiers (dividendes, intérêts) perçus sur les actifs financiers (342 M€), de la contribution des fonds dans lesquels Bpifrance est investi (277 M€ ; distributions de fonds et variations de juste valeur par le résultat), et enfin des commissions de gestion (43 M€) ;
 
– l’Assurance Export, qui opère pour le compte de l’Etat les garanties publiques, contribue à hauteur de 42 M€ (marge sur objectifs et rémunération versée par l’Etat pour la gestion de l’activité).

Charges d’exploitation
 
Les charges d’exploitation (frais de personnel, autres charges d’exploitation et charges d’investissement) s’élèvent à 711 M€, en hausse de 9,7% par rapport à 2018, en lien principalement avec la forte dynamique d’activité, le développement d’activités nouvelles (Création, Deep Tech, Accompagnement) et les investissements dans la transformation du système d’information et dans les fonctions réglementaires. Elles sont composées à hauteur de 363 M€ de frais de personnel[7], de 52 M€ d’impôts et taxes et pour le solde de divers frais d’exploitation et de charges d’amortissement. Au global, le ratio charges d’exploitation sur revenus est en légère hausse (37,7% en 2019 contre 35,5% en 2018), témoignant de la stricte gestion des coûts dans un contexte d’activité très dynamique. Cette maîtrise opérationnelle se reflète côté pôle Financement par un coefficient d’exploitation qui s’établit à 60% (et à 45% pour l’activité de crédit), tandis que pour le pôle Investissement, le ratio charges d’exploitation sur actifs sous gestion est stable à 59 points de base.
 
Coût du risque
 
Le coût du risque est maîtrisé malgré une progression de 43 M€ (83 M€ en 2019 contre 40 M€ en 2018). Cette hausse, concentrée sur le Pôle Financement (85 M€ en 2019 contre 37 M€ en 2018), est du fait principalement :

– des risques attendus pour 36 M€ (Expected Credit Losses), avec une dotation de 15 M€ de la provision sur les buckets 1 & 2 tandis qu’une reprise de 21 M€ était enregistrée dans les comptes 2018 ;
 
– à la marge, des risques avérés pour 7 M€ (+11% par rapport à 2018, soit un niveau cohérent avec la croissance des encours sur l’année).
 
Au total, le coût du risque se maintient toujours à un niveau bas à 22 points de base des encours de crédit[8].
 
 
Contribution des sociétés mises en équivalence
 
La contribution au résultat des entreprises mises en équivalence atteint un niveau exceptionnel de 434 M€ en 2019 (contre 381 M€ en 2018), portée par les très bons résultats de PSA (contribution au résultat de 394 M€ en 2019 après 348 M€ en 2018).
 
 
Résultat net

La bonne performance financière constatée dans tous les métiers se traduit par un résultat net part du groupe 2019 de 1 004 M€ (+1,6% par rapport à 2018), soit un niveau comparable au record[9] enregistré en 2018. Cette performance est le fruit de l’activité intense des métiers et d’une stricte gestion des charges et du risque. Au total, le RoE du groupe ressort à 4,1%.
 
Solvabilité et liquidité

Au 31 décembre 2019, les capitaux propres consolidés part du groupe de Bpifrance s’élèvent à 24,5 Md€ (22,6 Md€ au 31 décembre 2018) et le total du bilan consolidé s’établit à 79,8 Md€ (76,8 Md€ au 31 décembre 2018, soit une hausse de 4%).

Les emplois pondérés par les risques (RWA) s’élèvent à 69,5 Md€ (contre 71,9 Md€ en 2018) selon les règles CRR/CRD IV. Les emplois pondérés au titre du risque de crédit représentent 96% du total, un niveau stable par rapport à fin 2018.

 
La solidité financière se confirme à un haut niveau, bien au-dessus des exigences réglementaires :
au 31 décembre 2018, le ratio Common Equity Tier 1 phasé de Bpifrance S.A. s’établit à 33,4% (30,2% à fin 2018) et le ratio global de solvabilité phasé à 33,6% (30,5% à fin 2018)
. Le ratio de levier phasé ressort à 24,2%, soit un niveau élevé (23,4% à fin 2018).

Enfin, la situation de liquidité de Bpifrance S.A. est très favorable. Au 31 décembre 2019, le ratio de liquidité court terme LCR (Liquidity Coverage Ratio) est de 450% (519% à fin 2018).
 
Notes méthodologiques
Pôle Financement : est constitué de Bpifrance Financement et de ses filiales.
 
Pôle Investissement : est constitué de Bpifrance Participations et de ses filiales.
 
Revenus : correspondent à la somme du produit net bancaire et de la contribution des sociétés mises en équivalence définie, pour le pôle Investissement, comme la somme de la quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence et des gains ou pertes nets sur autres actifs, et pour le pôle Financement, comme la
quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence.
 
Sociétés mises en équivalence : les participations sur lesquelles le groupe exerce un contrôle conjoint ou une influence notable sont comptabilisées par la méthode de la mise en équivalence qui consiste à substituer à la valeur des titres la quote-part que le groupe détient dans les capitaux propres et le résultat des sociétés concernées. Le compte de résultat reflète alors la quote-part du groupe dans les résultats des entreprises mises en équivalence et lorsqu’une dépréciation est constatée, elle est affectée à la participation mise en équivalence au bilan, ce qui autorise la reprise ultérieure de la dépréciation en cas d’amélioration de la valeur d’utilité ou de la valeur de marché.
 
RoE :

  • Numérateur : résultat net de l’année N ;
  • Dénominateur : capitaux propres (dont résultat annuel) fin d’année N moins le capital non libéré fin d’année.
 
Par ailleurs :
  • En raison des règles d’arrondis, la somme des valeurs figurant dans les tableaux et analyses peut différer légèrement du total reporté ;
  • Les différences entre le total consolidé de certains agrégats financiers au niveau du groupe et la sommes de ces agrégats au niveau des pôles opérationnels s’explique essentiellement par des opérations
    intra-groupes.
 
Avertissement
Cette présentation a pour but d’illustrer l’activité et les résultats du groupe Bpifrance pour l’année 2019. Elle permet de dresser un bilan de l’activité des principaux métiers de Bpifrance et de présenter les informations financières au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2019.
Cette présentation n’est pas auditée. Les chiffres y figurant sont issus de sources internes validées et des comptes (sociaux et/ou consolidés) de l’exercice 2019 de Bpifrance Participations, Bpifrance Financement, Bpifrance Investissement et de Bpifrance SA.
Ces comptes ont été arrêtés par les Conseils d’administration de ces sociétés en date des 11 et 12 mars 2020 et certifiés par les Commissaires aux comptes. Ils seront soumis à l’approbation des actionnaires de ces sociétés le 15 mai 2020.
Ni Bpifrance ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l’utilisation de cette présentation ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels elle pourrait faire référence.
 
*        *
*
 
 

[1] Hors garantie (prêt des banques françaises garantis par Bpifrance ; 8,5 Md€ en 2019), hors crédit export (0,2 Md€ en 2019) et hors crédits court-terme au titre de la mobilisation du CICE (0,4 Md€).
[2] Dont crédit export (172 M€).
[3] PNB et contribution des sociétés mises en équivalence, avant annulation des flux intra-groupe. Voir dans la section notes méthodologiques la définition de « Revenus » et de « Sociétés mises en équivalence ».
[4] Ratio (coût du risque / encours moyen) ; pôle Financement.Lien : [5https://presse.bpifrance.fr/span-stylefont-size24pxstrongbilan-dactivite-2019strongspanbr-br-span-stylefont-size20pxtres-haut-niveau-d/
[6] Voir dans la section notes méthodologiques la définition de « Revenus » et de « Sociétés mises en équivalence ».
[7] Hors participation.
[8] Ratio (coût du risque / encours moyen) ; pôle Financement.
[9] En vision IFRS 9.