PayFit lève 70 millions d’euros pour transformer les ressources humaines dans les PME européennes

PayFit, l’entreprise française qui digitalise et simplifie la gestion de la paie et des RH pour les PME, annonce une levée de 70 millions d’euros auprès de deux investisseurs européens, Eurazeo Growth et Bpifrance via son fonds Large Venture, et réitère son ambition de développer une solution RH globale pour toutes les PME européennes.

Paris, 17 juin 2019 – Avec un tour de table de 70 millions d’euros, qui s’ajoute aux 19 millions d’euros précédemment levés en 2016 et 2017, PayFit poursuit son ambition de simplifier la gestion des ressources humaines pour toutes les PME d’Europe. Cette levée de fonds est réalisée auprès de nouveaux investisseurs français, Eurazeo Growth et Bpifrance, et de ses partenaires historiques, Accel, Frst ( anciennement Otium Venture) et Xavier Niel, qui ont tenu à renouveler leur soutien. Trois ans après sa création, PayFit sert aujourd’hui plus de 3000 PME en France, en Espagne, en Allemagne et au Royaume-Uni, et compte 300 employés dans ses bureaux à Paris, Barcelone, Berlin et Londres. Ce nouveau tour de table va permettre à PayFit de poursuivre le développement de sa solution RH, de continuer sa conquête de l’Europe et d’accompagner son hypercroissance en doublant ses effectifs en 2020.

Servir toutes les PME Européennes
Une étude YouGov menée pour PayFit en avril 20191 montre que seuls 44% des salariés européens affirment avoir déjà utilisé un outil digital de gestion des ressources humaines en entreprise. La digitalisation est en cours mais est loin d’être terminée. Firmin Zocchetto, CEO et cofondateur de PayFit affirme : « Ce n’est que le début de l’aventure : l’Europe réunit des dizaines de millions de PME
qui souhaitent se digitaliser. C’est un marché incroyable, et notre ambition est de devenir la référence en matière de gestion de la paie et des ressources humaines pour ces PME. »

L’expansion européenne de PayFit se poursuivra en 2020 par l’ouverture de bureaux en Italie. Grâce au “JetLang”, langage de programmation créé par PayFit qui permet d’adapter facilement la
solution aux spécificités légales de chaque pays, s’implanter sur un nouveau marché est de plus en plus rapide. La solution espagnole a été construite en huit mois, l’allemande en six mois et
l’anglaise en quatre mois. Fort de son expérience, PayFit a pour objectif de proposer désormais une solution aboutie pour conquérir un nouveau marché en seulement trois mois.

Participer à l’épanouissement professionnel des employés
La solution ne cesse de se développer et centralise aujourd’hui la paie, les déclarations sociales, les absences et congés, les notes de frais, l’intégration de nouveaux employés, l’annuaire des
employés, etc. Des modules d’entretiens annuels, de gestion des talents et de carrières, etc., viendront compléter la solution.
En digitalisant ces tâches administratives et chronophages, PayFit permet de libérer du temps aux employeurs et employés ; c’est un enjeu majeur pour pouvoir se recentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire l’humain et non pas l’administratif. L’ambition de PayFit est bien de participer à l’épanouissement professionnel des employés de chaque PME et cela passe nécessairement par la digitalisation des RH.

Doubler ses effectifs en 2020
Déjà fort de 300 employés, PayFit compte doubler ses effectifs pour atteindre 600 employés fin 2020 et 1000 fin 2021. « C’est certainement le plus grand challenge de PayFit : recruter les bons talents au bon moment, sans compromis sur l’excellence et les valeurs partagées. Nous cherchons à renforcer toutes les équipes : technique, produit, commerciale, support, marketing…Nous sommes donc à la recherche de profils très variés. » explique Firmin Zocchetto, CEO & cofondateur de PayFit. 

Yann du Rusquec, Managing Directeur d’Eurazeo Growth, déclare : « La trajectoire de PayFit depuis son lancement et son potentiel extraordinaire pour les années à venir en font l’une des plus belles start-ups d’Europe. Nous sommes très fiers d’associer Eurazeo Growth à cette formidable aventure et nous nous réjouissons de contribuer au succès de PayFit aux côtés de l’équipe dirigeante et des autres actionnaires. »

Nicolas Herschtel, Directeur adjoint du fonds Large Venture de Bpifrance, ajoute : « Nous sommes très heureux de participer à cette étape importante du développement de PayFit et d’accompagner l’équipe dirigeante dans son projet de croissance, au service de la digitalisation des PME, une mission chère à Bpifrance, dont le coeur de l’action vise à stimuler le potentiel de croissance des PME françaises. Nous serons donc pleinement mobilisés pour accompagner PayFit dans cette ambition commune. »