Notilo Plus lève 1,9 million d’euros pour financer le lancement d’iBubble et de ses technologies autonomes embarquées en milieu sous-marin

La start-up lyonnaise Notilo Plus, à l’origine d’iBubble, le premier drone sous-marin autonome, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 1,9 million d’euros auprès des fonds Ambition Amorçage Angels (F3A), géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, de PACA Investissement, géré par Turenne Capital, de Provence Business Angels et de différents investisseurs privés. La banque d’affaires Smart-Entrepreneurs a accompagné Notilo Plus dans cette nouvelle levée de fonds.

Fondée en 2016 par Nicolas Gambini et Benjamin Valtin en association avec le studio Startup Maker, Notilo Plus développe des solutions autonomes et apprenantes en milieu sous-marin, et a pour ambition de se positionner comme leader mondial sur ce marché.

« Cette levée de fonds récompense le franchissement de plusieurs jalons dans notre plan de développement, et traduit une maturité accrue de l’entreprise. Complétée par des financements publics et bancaires, l’entrée d’investisseurs de référence va nous permettre d’industrialiser notre première plateforme drone, de lancer nos produits BtoC et BtoB et de poursuivre nos efforts de recherche et développement. », annonce Nicolas Gambini, Co-fondateur et CEO de Notilo Plus.

« Nous sommes fiers d’accompagner Notilo Plus pour la prochaine étape de son développement. Nous sommes convaincus que, grâce à la qualité de leur équipe et à leur avance technologique, la société s’imposera comme le leader du marché » , explique Victoire Millerand, investisseur du F3A.

Le premier produit grand public de Notilo Plus, iBubble, est un drone sous-marin qui filme les plongeurs de manière autonome et sans fil.

« Révolutionner la prise de vue sous-marine grâce à iBubble est notre objectif depuis 3 ans. Grâce à notre équipe qui s’agrandit de jour en jour et la passion de nos supporters et ambassadeurs, nous allons transformer l’expérience sous-marine en une aventure unique et encore jamais vue. Grâce à cette nouvelle levée de fonds, nous pouvons désormais accélérer notre déploiement commercial à l’international et accroître la notoriété de la marque à travers le monde. », poursuit Benjamin Valtin, Co-fondateur et CMO de Notilo Plus.

L’entreprise va par ailleurs accélérer son développement géographique, avec l’ouverture de deux établissements en Rhône-Alpes et Grand Est, et transférer son siège en région PACA.
« Le centre de gravité de notre activité étant naturellement proche de la mer, nous avons choisi de nous établir en région PACA, avec l’aide de la Région au travers du fonds PACA Investissement. Nous avons été soutenus dans cette démarche par le réseau Provence Business Angels et plusieurs de nos associés historiques. » ajoute Nicolas Gambini.

« Provence Business Angels (PBA) et PACA Investissement sommes ravis d’accompagner le projet Notilo Plus de manière significative. Nous pensons que c’est aujourd’hui une pépite leader dans son domaine, qui peut devenir un véritable acteur majeur mondial des solutions sous-marines autonomes et ‘intelligentes’, avec une implantation significative en région PACA comme levier naturel. » ajoutent Vincent Berge et Philippe Delacroix, de PBA.

Pour rappel, Notilo Plus avait réalisé, en Juin 2017, une levée de fonds d’un montant de 800 000 euros auprès d’investisseurs privés dont le fonds d’entrepreneurs marseillais Kapinno, afin de développer la génération finale de leur prototype et accélérer leur développement commercial. Composée aujourd’hui de treize personnes, cette start-up française est aujourd’hui pionnière dans le domaine des technologies d’intelligence artificielle, de deep learning et de vision par ordinateur appliquées au milieu sous-marin.

Intervenants :

– Conseil juridique société : Cabinet JMGA (Loic Jeambrun et Kirsten Lehmann)
– Banque d’affaires société : Smart-Entrepreneurs (Jérôme Cornebise)
– Conseil juridique Investisseurs : Joffe & Associé (Thomas Saltiel et Charlotte Viandaz) et Fidal (Christian Fournier)