Nataïs, leader européen du popcorn, signe un accord avec Inrae, l’Université Paul Sabatier, Agro d’oc et STMS pour engager cette filière au coeur de la transition écologique 

Bézéril, le 10 février 2020 – Le Consortium créé en 2018 vient de conclure un accord afin de construire et déployer sur 6 ans le projet Naturellement Popcorn qui vise à développer une filière popcorn de qualité, haut de gamme et tracée valorisant chaque maillon. Ce projet, doté d’un budget total de 7,5 millions d’euros, est financé à hauteur de 4,4 millions d’euros par le Programme d’investissements d’Avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) et opéré par Bpifrance. Ce programme permettra notamment de développer un outil de mesure unique pour le calcul du stockage de carbone dans les sols réalisé par les producteurs grâce aux cultures intermédiaires. L’objectif étant de rémunérer les producteurs, pour la première fois, pour leur impact positif sur l’environnement et le climat.
 
L’agriculture au coeur de la transition écologique 

Le partenariat entre Nataïs et ses producteurs de maïs à popcorn du Sud-Ouest est un élément clé de différentiation sur le marché européen. La société encourage et valorise depuis sa création la pratique d’une agriculture régénératrice. C’est donc naturellement qu’elle s’est tournée vers INRAE (unité mixte de recherche AGroécologie, Innovations, teRritoires (AGIR) et le Centre d’Etudes Spatiales de la BIOsphère (CESBIO1)), l’Université Paul Sabatier (aussi tutelle du CESBIO) et AGRO D’OC pour développer des solutions techniques afin d’établir un indicateur objectif pour le consommateur, les institutions et les producteurs permettant de valoriser le service rendu par l’agriculteur à l’environnement.
Ce projet est divisé en quatre étapes qui visent le développement d’un indicateur Bilan Carbone basé sur la différence entre le CO2 capté par la photosynthèse des plantes et celui perdu sur les parcelles via la respiration des plantes ou la décomposition de la matière organique du sol. Le succès du projet mise sur la rémunération supplémentaire pour l’agriculteur à travers une prime carbone pour l’instant fixée autour de 75€/tonne de carbone fixé durablement dans le sol.

Une agriculture innovante, de précision basée sur des principes fondamentaux

L’utilisation des sols est un enjeu sociétal majeur. En effet, nous avons tous compris que l’enjeu climatique ainsi que l’excellence de nos récoltes dépendent de la qualité de nos sols. Les principes fondamentaux de l’agroécologie visent à mettre en œuvre des voies alternatives pour construire l’agriculture de demain. Une des pistes de cette étude consiste à valoriser l’implantation de cultures intermédiaires, le travail simplifié des sols associé aux nouvelles technologies : modélisation, télédétection, Intelligence Artificielle, survol de parcelles par drones… pour lutter plus efficacement et plus durablement contre les bio agresseurs.
« INRAE s’inscrit dans cette démarche de transition agroécologique via ses travaux sur l’agriculture de conservation, le travail simplifié du sol et les services écosystémiques rendus par les cultures intermédiaires en vue d’améliorer les propriétés et la biodiversité du sol, de séquestrer du carbone et d’atténuer le changement climatique. Dans ce projet, nous allons explorer et adapter les pratiques culturales agroécologiques à la problématique du maïs popcorn. », déclare Célia Seassau maître de conférences à l’INP-PURPAN, responsable scientifique du projet pour l’unité mixte de recherche INRAE AGroécologie, Innovations, teRritoires.
Eric Ceschia, directeur de recherche INRAE au CESBIO ajoute : « L’indicateur Bilan Carbone sera calculé à l’aide d’un modèle agronomique d’un nouveau genre, reproduisant fidèlement le développement des maïs popcorn et des cultures intermédiaires en le contraignant à reproduire ce que « voient » les satellites d’observation de la terre (Sentinel) du développement de la végétation. Cette méthodologie sera testée sur 50 exploitations pilotes avant sa mise en œuvre sur l’ensemble du réseau de producteurs. ».
« La lutte contre l’érosion et l’amélioration de la fertilité des sols est un enjeu central pour les agriculteurs du Sud-Ouest. Dans cette optique, ce projet vise à permettre à nos adhérents de toucher une juste rémunération pour leurs pratiques culturales positives qui stockent du Carbone dans les sols. L’enjeu final est donc d’allier vers la performance technique et économique de l’agriculture avec son impact positif sur l’environnement » indique Sylvain Hypolite, Responsable recherche et développement chez AGRO D’OC

Un consommateur connecté à l’origine du produit 
 

Pour finir de dessiner ce cercle vertueux la société STMS intègre le Consortium afin de partager son expertise sur les aspects digitaux du projet, notamment pour accompagner la mise en place de la technologie blockchain de SAP. La qualité, l’origine et le mode de production sont des éléments essentiels pour les consommateurs



européens. La transparence sur la chaine d’approvisionnement et de transformation ainsi que sur le type d’agriculture pratiquée redonne de la confiance au consommateur et le reconnectent avec l’origine du produit. La technologie blockchain permet d’apporter du sens au produit ainsi que de le rendre plus humain.
« La blockchain est dans son rôle central de tiers de confiance digital. Elle connecte tous les acteurs : l’agriculteur, la production et la qualité Nataïs, le distributeur, et le consommateur. Ce dernier peut ainsi accéder en toute confiance à toutes les informations du produit qu’il consomme. Nataïs crée ainsi un lien direct avec ses clients finaux » explique Xavier Ayral, Directeur associé de STMS

Ajouter de la valeur à travers l’innovation pour renforcer le positionnement de leader européen 

Une filière innovante, référente sur son marché et transparente, un popcorn haut de gamme, responsable, à base d’ingrédients d’origine naturel et gourmand, un modèle local d’agriculture familiale ouvert à l’international. Ce sont les éléments clé de différentiation pour Nataïs qui amènent de la valeur ajoutée à l’entreprise et à ses clients en France et à l’export (chaines de supermarchés, industriels du snack, cinémas).
« Le projet Naturellement Popcorn est la vitrine des valeurs fondatrices de Nataïs. Il exprime notre passion pour l’agriculture, le terroir, l’innovation et le popcorn de qualité. Il s’intègre dans notre démarche stratégique dont l’objectif est de maintenir notre position de leader sur le marché, construire l’agriculture du futur ainsi que rassembler monde agricole, consommateurs et industrie agroalimentaire » indique Michael Ehmann, Président-fondateur de Nataïs.