L’université PSL (Paris Sciences & Lettres) et Elaia Partners annoncent le déploiement du fonds d’investissement PSL Innovation Fund 

Paris, le 29 juin 2018 – L’université PSL et Elaia Partners lancent PSL Innovation Fund, fonds d’amorçage dédié aux startups « deep tech » issues du périmètre PSL. Le fonds, dès à présent opérationnel, d’une taille cible de 75 millions d’euros, sera souscrit par le Fonds National d’Amorçage 2, géré par Bpifrance pour le compte de l’État, BNP Paribas, Naval Group, FamilleC, la MGEN et KPN Ventures.
 
PSL est une université tournée vers l’interdisciplinarité, l’innovation et l’international, née d’une volonté commune d’établissements de recherche et d’enseignement supérieur internationalement reconnus pour leur excellence, au cœur de Paris. PSL émerge dans les classements internationaux comme la première université française. La dynamique de l’écosystème PSL, la montée en puissance des structures d’accompagnement, incubateurs et fab-labs, sont propices au transfert de technologie et à la création de startups deep tech. Le fonds PSL Innovation Fund vient renforcer cet écosystème en s’appuyant sur l’affinité d’Elaia Partners avec la recherche et l’excellence scientifique.
 
Alain Fuchs, Président de PSL, indique que « Le déploiement de PSL Innovation Fund marque une étape majeure pour l’innovation et l’entrepreneuriat à PSL. Les plus belles startups de nos chercheurs, maturées par les équipes de transfert technologique du périmètre, puis financées par Elaia Partners via ce fonds, auront un impact décuplé et deviendront les champions de demain. »
 
Géré par Elaia Partners, PSL Innovation Fund développera une stratégie d’investissement early stage multisectorielle, dans les domaines d’excellence de PSL, en particulier l’intelligence artificielle, les technologies digitales, l’énergie et l’environnement, les matériaux, l’ingénierie biomédicale – dont la microfluidique, et les sciences de la vie. PSL Innovation Fund investira en amorçage technologique et pré-amorçage, dans des innovations de rupture deep tech, et créera une relation de proximité avec les porteurs de projets, dès la phase amont de leur développement dans les laboratoires jusqu’à leur émergence à l’international.
 
Xavier Lazarus, associé d’Elaia Partners, explique : « Je suis fier de cette nouvelle étape structurante pour Elaia Partners. Avec la réussite de notre levée de fonds et le déploiement de PSL Innovation Fund, notre équipe se renforce avec l’arrivée d’investisseurs expérimentés en deep tech early stage, pour financer les chercheurs, inventeurs et créateurs de PSL et pour leur permettre la transformation de leurs idées en startups étincelantes, le tout avec un objectif de performance financière en cohérence avec le track record des fonds d’Elaia Partners. »
 
La levée de fonds réunit, aux côtés de Bpifrance présent via le Fonds National d’Amorçage 2 (FNA 2) géré dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir (PIA), des grandes entreprises de premier plan : banque, assurance, numérique et télécoms, industriel, sciences de la vie et acteur de la mobilité, offrant une passerelle business aux startups dès l’amorçage technologique. En particulier, BNP Paribas, Naval Group, FamilleC, MGEN et KPN Ventures ont souhaité investir dans le fonds dès son déploiement, pour accéder au plus tôt à son dealflow. L’Université PSL a également souscrit à la levée de fonds.
 
« Après la révolution issue des innovations d’usage créées par les plateformes digitales, les deep tech constituent le nouvel horizon de croissance sur lequel la France peut capitaliser » considère Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. « Bpifrance va participer activement au développement de cet écosystème. Le soutien apporté aujourd’hui à PSL Innovation Fund en est une parfaite illustration qui s’inscrit dans la droite ligne du plan pour l’innovation de rupture annoncé par Edouard Philippe le 21 juin à Metz. »
 
Pour déployer ce fonds, l’équipe d’Elaia Partners se renforce : Anne-Sophie Carrese, associée d’Elaia Partners en charge des investissements en transfert de technologie, est rejointe par Franck Lescure, associé en charge du secteur des sciences de la vie, et Cédric Favier, directeur d’investissement.
 
Anne-Sophie Carrese déclare : « Je me réjouis du démarrage de PSL Innovation Fund, qui va nous permettre d’investir à court terme dans les premières sociétés du dealflow. Pépites de l’intelligence artificielle, issues de l’excellence académique multisectorielle de PSL, ces startups révolutionnent les usages dans une logique « AI first ».  Grâce aux méthodes de déploiement et d’optimisation de portefeuille d’Elaia Partners, le fonds soutiendra les meilleures startups, pour les placer dans le peloton de tête de la deep tech mondiale. »
 
Le Groupe BNP Paribas est ravi de renforcer son partenariat avec Elaia Partners, en investissant comme sponsor de premier rang dans PSL Innovation Fund. Associant plusieurs métiers de la Banque, ce partenariat global vient nourrir ses initiatives d’Open Innovation au service de sa transformation avec un accès privilégié à la recherche, ainsi que son soutien aux sociétés innovantes, que BNP Paribas accompagne notamment avec ses équipes WAI.
 
Éric Papin, directeur de l’innovation et de l’expertise technologique de Naval Group, déclare : « Nous nous réjouissons de rejoindre ce fonds d’investissement. Il va nous permettre de détecter et anticiper au plus tôt les tendances technologiques et scientifiques, y compris les ruptures, afin de s’y préparer le plus en amont possible. Ce partenariat contribuera à répondre aux besoins de supériorité technologique de nos clients en orientant au plus tôt les développements de solutions proposées par des startups stratégiques auxquelles nous n’avions pas accès. »
 
Prisca Courtin-Clarins, directrice générale déléguée de FamilleC : « FamilleC est la holding familiale du groupe Clarins, qui a bâti son succès sur la qualité de ses produits et de sa relation client. L’investissement dans le fonds PSL s’inscrit pleinement dans notre recherche de proximité avec les meilleures innovations dans ces domaines. »
 
Isabelle Hebert, directrice générale de la MGEN, souligne que « la MGEN se félicite de son investissement dans PSL Innovation Fund, qui permet de continuer l’engagement de la MGEN dans l’accompagnement de la création d’entreprise. »
 
Herman Kienhuis, directeur général de KPN Ventures indique ainsi : « Chez KPN, nous avons une grande expérience de collaboration avec des universités, des centres de recherche et des fonds de transfert technologique, soutenant la commercialisation d’innovations technologiques. Notre investissement dans PSL Innovation Fund vise à étendre cette expérience à l’écosystème dynamique de PSL, au sein duquel nous voyons de formidables opportunités de partenariats avec de nouvelles entreprises technologiques, pouvant apporter beaucoup de valeur aux clients de KPN. »