Le projet « LIGA2BIO » bénéficie d’une aide de 6,4 millions d’euros du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré par Bpifrance, pour développer un ligament artificiel de nouvelle génération qui sera bioactif, biointégrable et biodégradable