Le management d’Hardis Group organise la transmission de l’entreprise, soutenue par CM-CIC Investissement, associé à Bpifrance

Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, engage une transmission capitalistique pour accélérer son développement et pérenniser son indépendance. CM-CIC Investissement, filiale de Crédit Mutuel Alliance Fédérale, associé à Bpifrance, renforce son portefeuille digital en structurant cette opération en tant qu’actionnaire de référence, aux côtés de Nicolas Odet (futur président de Hardis Group), Yvan Coutaz (directeur général) et une trentaine de managers, qui détiendront ensemble près d’un tiers du capital. Les fondateurs accompagnent également cette étape en réinvestissant.
 
Crée en 1984, Hardis Group réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 116 M€ et compte 1 115 collaborateurs, basés à Grenoble (siège du groupe), Paris, Lyon, Lille, Nantes, Bordeaux, et au-delà en Espagne, au Benelux et en Suisse. En 2013, un processus de transition managériale a été engagé par les fondateurs, confiant la direction générale à Nicolas Odet et Yvan Coutaz entrés dans l’entreprise en 2000. Son président fondateur Christian Balmain souhaitant prendre sa retraite en 2019, les deux dirigeants ont initié une transmission capitalistique, déterminés à poursuivre le projet stratégique, humain et économique de l’entreprise en s’appuyant sur des partenaires responsables, engagés et partageant les valeurs du groupe.
 
Les expertises technologiques et métiers développées au sein du groupe, lui permettent de proposer des solutions différenciantes et d’intégrer des composants logiciels répondant aux enjeux clés de ses secteurs privilégiés (finance, assurance, distribution, prestation logistique, industrie, énergie). Hardis Group s’engage à mettre les technologies les plus innovantes au service de ses clients et de leur avantage concurrentiel. Sa suite logicielle Reflex et son drone inventoriste Eyesee, permettent ainsi à des entreprises internationales de relever les défis d’une logistique efficiente dans les entrepôts, les usines, les magasins, partout dans le monde.
 
Les deux partenaires investisseurs ont notamment été séduits par la pertinence du modèle et la singularité de la capacité d’innovation d’Hardis Group, qui l’ont conduit à connaitre une forte croissance ces cinq dernières années, dans un secteur fortement concurrentiel, en Europe et dans le monde. Ils s’engagent sur la durée pour garantir son indépendance et soutenir son développement, à travers une croissance organique maîtrisée et des croissances externes ciblées. Ce nouvel Hardis Group pourra s’appuyer, dès le lancement de son plan stratégique 2019-2021, sur ses partenaires financiers pour accélérer la transformation du commerce, de l’IT et de la logistique de ses clients par les technologies et l’intelligence artificielle.
 
« Nous avons fait appel à CM-CIC Investissement pour sa capacité à investir sur fonds propres avec une vision long terme, mais aussi pour son agilité et son expertise sectorielle. De façon complémentaire, Bpifrance nous accompagnera comme investisseur institutionnel en nous donnant notamment accès à son écosystème et son savoir-faire dans l’innovation et le développement international.
Nous pourrons ainsi conserver notre autonomie face aux grands groupes du secteur et nous développer, notamment en Europe, en visant une croissance de plus de 10% par an », explique Nicolas Odet, futur président de Hardis Group.
 
Yvan Coutaz, directeur général d’Hardis Group, poursuit : « La réussite de notre stratégie repose sur le modèle résolument humain qui nous caractérise depuis bientôt 35 ans. Cette transmission vise à pérenniser et à développer notre projet social. Les objectifs de croissance et de profitabilité demeurent inchangés. Nous avons pu apprécier, dans la structuration de ce projet, que ces valeurs et objectifs étaient partagés avec nos partenaires CM-CIC Investissement et Bpifrance ».
 
« Doté d’un véritable savoir-faire différenciant d’éditeur au service du développement applicatif et de l’intégration, Hardis Group a su démontrer la pertinence de son modèle sur un marché dynamique et challengé, en accompagnant ses grands clients dans leurs transformations métiers », explique Jean-Christophe Vuillot, directeur chez CM-CIC Investissement. « Grâce à la relation de confiance construite avec les dirigeants, ambitieux et expérimentés, nous avons pu mener à bien cette opération d’investissement stratégique qui s’inscrit parfaitement dans notre portefeuille, en synergie avec nos participations ayant leurs propres enjeux de digitalisation. Notre appui d’actionnaire de référence et de long terme permettra de renforcer les capacités d’intervention d’Hardis Group et d’accélérer son développement. CM-CIC Investissement dispose par ailleurs d’une vingtaine de participations sur le secteur du numérique permettant d’apporter une valeur ajoutée supplémentaire dans notre accompagnement ».
 
Alexis Guinard, directeur d’investissement chez Bpifrance ajoute : « ETI en forte progression depuis 5 ans, Hardis Group propose des solutions innovantes et robustes pour accompagner la transition numérique des entreprises, thème cher à Bpifrance. Au carrefour des enjeux du commerce, de la chaine logistique et de l’industrie du futur, Hardis Group a un positionnement singulier et dispose d’une organisation capable de s’adapter aux évolutions rapides du business.
Nous avons souhaité accompagner cette transmission capitalistique autour d’une équipe dirigeante de qualité et serons à ses côtés pour assurer avec CM-CIC Investissement le maintien de l’indépendance du groupe et son développement futur à l’international ».
 
L’opération reste soumise à l’approbation des autorités de la concurrence et devrait être effective d’ici fin mars 2019.

Intervenants
 
CM-CIC Investissement
Jean-Christophe Vuillot, Directeur – Capital & Transmission
Olivier Mironneau, Chargé d’affaires senior – Capital & Transmission
Stéphane Simoncini, Directeur de participations – Capital Innovation
 
Bpifrance
Alexis Guinard, Directeur d’investissement
Maxime Margier-Aubert, Chargé d’investissement
Pierre-Yves Denez, Directeur juridique adjoint Bpifrance Investissement
 
Conseils
Revue financière : EY (Guilhem de Montmarin)
Revue stratégique : Roland Berger (Jean-Michel Cagin, Yaroslav Stetsenko) 
Revue juridique et corporate : Duteil-avocats (David Merlet, Cristian Rawlins)
Revues sociale et contractuelle, concurrence et financement : BCTG (Séverin Kullmann)
Revue fiscale : Arsène Taxand (Frédéric Teper, Charles Dalarun)
Conseil financement : Pretium (Bénédicte Leneveu)
Conseils Managers : Fiducial Legal by Lamy avocats (Eric Baroin, Julien Hollier) et CVS (Pierre-Jean Ferry)
 
Banques
Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, BNPP, BNPP SME, CIC Lyonnaise de banque, BECM, CM-CIC Private Debt, Société Générale, LCL