Investissements d’Avenir : Lancement du 8ème appel à Projets Structurants Pour la Compétitivité 

L’appel à Projets Structurants Pour la Compétitivité (PSPC) continue en 2019 dans le cadre de la troisième tranche du Programme d’Investissements d’Avenir.
 
Piloté par le Secrétariat général pour l’investissement, le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) permet à la France de renforcer la compétitivité des filières stratégiques françaises par l’innovation pour garantir la pérennité du tissu industriel et répondre aux besoins du marché tout en favorisant la transition écologique et énergétique.
Près de 750 millions d’euros, gérés pour le compte de l’État par Bpifrance, ont été engagés pour le cofinancement de projets PSPC dans le cadre du PIA depuis 2011. Ils ont permis de financer soixante-quinze projets de R&D collaboratifs dans de multiples domaines.

Face au succès de cette procédure et aux résultats concrets qu’elle a permis d’atteindre pour le développement de l’économie nationale, le gouvernement a décidé d’affecter 150 millions d’euros supplémentaires, dans le cadre du PIA 3, à l’édition 2019 de l’action PSPC.

Opéré par Bpifrance, le 8ème appel à projets du programme PSPC vise à soutenir financièrement des projets de recherche et développement, dont l’objectif est de structurer les filières industrielles existantes en France ou d’en faire émerger de nouvelles. Dans le cadre de collaborations structurées autour de projets d’innovation de rupture ambitieux, les projets PSPC attendus sont conduits par un consortium qui rassemble des partenaires industriels et des partenaires de recherche. Ils correspondent à des assiettes de travaux d’un montant supérieur à 4 millions d’euros et peuvent atteindre, voire dépasser, 50 millions d’euros.

Afin d’amplifier l’action initiée par le Gouvernement en faveur de la structuration des filières industrielles au travers des travaux conduits par le Conseil national de l’industrie et ses 18 Comités stratégiques de filières, les projets présentés par les Comités stratégiques de filières seront examinés en priorité.

Ce type de projet permet d’engager une restructuration de la recherche en France. Il la rend plus collaborative, plus efficace, et a déjà permis le développement d’innovations de rupture, comme par exemple le développement d’une plateforme matérielle et logicielle destinée aux industriels développant des applications critiques nécessitant de fortes capacités de calcul dans les domaines de l’aéronautique (aviation, taxis volants, drones), la défense et les véhicules autonomes (projet ES3CAP), une assistance cardiaque totale implantable (Left Ventricular Assist Device ou « LVAD ») au comportement physiologique, devant réduire le risque de complications associées aux LVAD existants et destinée aux patients souffrant d’insuffisance cardiaque sévère (projet CALYPSO), de nouveaux produits de biocontrôle reposant sur des substances naturelles aux modes d’action innovants ainsi que des techniques d’application inédites, pour proposer une approche novatrice en protection des cultures permettant d’envisager la maitrise des maladies tout en limitant l’impact sur l’écosystème (projet SOLSTICE).

Les retombées économiques attendues des projets et de ces structurations de filières doivent concerner tous les partenaires industriels et en particulier les petites et moyennes entreprises (PME). 
Leur réalisation peut comporter des phases de recherche industrielle ainsi que des phases plus aval de développement expérimental, préalables à la mise sur le marché.

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 14 janvier 2020. Dans cette action, et dans le respect des règles européennes, le Programme d’Investissements d’Avenir interviendra sous la forme de subventions et d’avances récupérables. L’État bénéficiera de plus d’un intéressement aux résultats des projets soutenus.
 
Pour en savoir plus sur l’appel à projet en cours :
https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projets-concours/Projets-de-recherche-et-developpement-structurants-pour-la-competitivite-PSPC-22882