Horace poursuit son accélération notamment à l’international et réorganise son capital. Bpifrance, partenaire de la première heure, passe le relais à un nouvel entrant.

(PARIS, le 23 avril 2019) – Horace, marque de soins pour hommes, accélère son développement notamment en s’attaquant à l’international et accueille à son capital un investisseur avec une forte experience internationale en « consumer goods ». Cette réorganisation du capital de la société est l’occasion pour Bpifrance (via son fonds Mode et Finance 2), Kima Ventures et de nombreux business angels dont Nicolas Santi-Weil, de passer le relai après avoir accompagné les premières phases de croissance de l’entreprise.
 
Cette levée de fonds va permettre à Horace de franchir un cap significatif dans son développement notamment grâce à de nouveaux relais de croissance sur les marchés étrangers afin de devenir la marque de soins préférée des hommes, tout en continuant à leur offrir une expérience de marque toujours plus agréable et juste.
 
« Notre ambition est de créer une marque d’essentiels pour les mecs, développée avec eux, en France et à l’international. Horace est une marque qui est ce qu’elle est pour une raison : elle est construite avec ses utilisateurs. Bpifrance nous a grandement aidé dans notre développement lors de ses douze derniers mois. Ce nouvel investissement va permettre à Horace d’offrir à ses clients une expérience de marque encore plus forte. » affirment Marc Briant-Terlet et Kim Mazzilli, cofondateurs de Horace.
 
« Marc et Kim ont su créer en moins de deux ans une marque forte autour de valeurs telles que la transparence et le made in France. Horace a ainsi séduit une clientèle masculine captive et décomplexée d’utiliser des cosmétiques. Nous sommes fiers de passer la main à un acteur qui va leur permettre d’étendre leur succès à l’étranger. » explique Nicolas Santi-Weil.
 
 « Nous nous réjouissons de cette opportunité pour Horace d’accélérer sa croissance aux côtés d’un partenaire solide qui pourra assurer un développement conséquent sur le long terme à cette marque que nous avons soutenue dès son démarrage. » déclare Isabelle Ginestet-Naudin, en charge des fonds Industries culturelles et créatives de Bpifrance. « Cette opération est encourageante dans la validation de l’élargissement stratégique de Mode et Finance 2, opéré avec l’accompagnement de Bonne Gueule, et confirme la volonté du fonds d’accompagner ces nouveaux modèles économiques porteurs.»
 
Investisseurs :
Bpifrance Investissement : Delphine le Mintier-Jonglez, Guillaume Simonaire
Juriste Bpifrance : Sibylle Renard-Payen