Dreem lève 35 millions de dollars auprès du géant américain de la santé Johnson & Johnson Innovation – JJDC Inc. et le Fonds PSIM géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, pour accélérer l’innovation dans le domaine du sommeil

Cette nouvelle levée de fonds permettra de soutenir les initiatives de recherche de Dreem, ses ambitions de développement de produits, ainsi que son expansion à l’international.
 
 
Paris, le 26 juin 2018 – Dreem, entreprise française de neurotechnologie, annonce aujourd’hui la clôture d’une nouvelle levée de fonds de 35 millions de dollars. Ce nouveau tour de table permettra à la société d’accélérer le développement de ses solutions dans le domaine du sommeil. L’année dernière, Dreem présentait son premier produit grand public, une solution complète pour améliorer la qualité de nos nuits. Le bandeau Dreem mesure l’activité cérébrale et utilise des programmes sonores pour faciliter l’endormissement, améliorer la qualité du sommeil profond et permettre de se réveiller plus reposé.
 
Cet investissement, mené notamment par Johnson & Johnson Innovation- JJDC Inc. ainsi que le Fonds PSIM géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, et réalisé aux côtés des investisseurs historiques de Dreem (Laurent Alexandre et MAIF Avenir), contribuera à l’expansion de Dreem à l’international ainsi que ses investissements en R&D pour soutenir le développement d’une nouvelle génération de produits technologiques dans le domaine du sommeil.
 
« Comprendre et améliorer le sommeil est l’un des enjeux technologiques, scientifiques et sociétaux, majeurs de notre époque. Alors que 30% de la population mondiale déclare mal dormir, le manque de sommeil, à long terme, a de lourdes conséquences sur notre santé,” explique Hugo Mercier, PDG de Dreem. “Nous souhaitons que notre solution soit accessible, universelle et efficace pour tous ceux qui souffrent d’un mauvais sommeil. Même si ce défi est complexe, nous disposons de tout ce dont nous avons besoin : des collaborateurs et partenaires très talentueux, des années de recherches sur le sujet à notre disposition, de la ténacité et de la passion, et maintenant de nouveaux investisseurs influents. L’ensemble de ces éléments permettront à notre équipe de soutenir leurs efforts pour améliorer le sommeil”, ajoute Hugo Mercier.
 
Dans le cadre de cette levée de fonds, les investisseurs auront également un rôle déterminant pour conseiller Dreem dans le développement du bandeau, pour relever les défis liés à la réglementation et sensibiliser les consommateurs.
 
« Nous nous réjouissons de nous associer à Dreem et au développement de solutions innovantes prouvées scientifiquement, destinées à aider les gens à mieux dormir”, déclare Emmanuel Audouard, Directeur du Fonds PSIM chez Bpifrance. “La technologie au service du sommeil constitue une évolution majeure pour la recherche et permet de répondre à un besoin encore largement insatisfait des personnes qui souhaitent mieux dormir. Nous sommes fiers d’accompagner Dreem dans cette quête du sommeil qui souhaite assurer une évolution favorable et durable pour les générations à venir” ajoute Emmanuel Audouard.
 
Alors que Dreem entame une nouvelle phase de développement grâce à cet investissement, les principaux objectifs sont les suivants :
●    Poursuivre le développement du bandeau Dreem afin de le rendre le plus accessible possible
●    Développer de nouvelles technologies de pointe qui permettront d’améliorer l’expérience utilisateur de manière significative
●    Poursuivre son aventure scientifique pour faire avancer la recherche sur le sommeil
●    Continuer de recruter de brillants collaborateurs à travers le monde, et faire de Dreem la meilleure entreprise où travailler 
 
Dreem avait précédemment levé 22 millions de dollars auprès de Xavier Niel, investisseur en biotechnologies, le Docteur Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo notamment, ainsi que l’un des trois leaders du domaine de l’assurance en France, la MAIF. Avec l’investissement supplémentaire de Johnson & Johnson Innovation – JJDC Inc. et le Fonds PSIM géré par Bpifrance, Dreem a levé 57 millions de dollars en moins de quatre ans.
 
La quête de Dreem – L’amélioration de notre santé par l’innovation technologique
Dreem a été fondé il y a quatre ans avec une idée simple : aider l’humanité à être en meilleur santé en améliorant le sommeil de tous grâce à l’accès aux neurotechnologies.
 
“La technologie et la science ont fait des progrès considérables ces dernières années. Chez Dreem, notre mission est de fournir des solutions avancées afin d’aider le plus grand nombre à mieux dormir. Nous souhaitons que le sommeil ne soit plus considéré comme une contrainte, comme une source d’angoisse ou d’anxiété, mais comme un moteur. Cette quête est complexe, longue et nous ne réussirons pas sans l’aide d’un écosystème dédié au sommeil. Nous sommes tous – médecins, scientifiques, institutions, nations, entreprises, individus – nécessaires à la réussite de cette quête”, explique Hugo Mercier.
 
Depuis le premier jour l’équipe d’innovateurs, de scientifiques et de chercheurs a pour objectif d’apporter une solution de sommeil efficace, en rendant la mesure et l’analyse de l’activité cérébrale accessible à tous. Pour concevoir un produit capable de mesurer précisément l’EEG, de détecter automatiquement et de manière autonome les différents cycles de sommeil, Dreem a dû réaliser des innovations significatives dans plusieurs domaines technologiques et scientifiques, et déposer plus de 20 brevets.
 
Quatre ans plus tard, l’équipe compte aujourd’hui 70 collaborateurs talentueux qui travaillent quotidiennement auprès de milliers d’utilisateurs afin de puiser dans des données incroyablement riches et inédites (anonymisées). Toute l’équipe est fière d’aider ces milliers d’utilisateurs à mieux dormir. L’investissement d’aujourd’hui marque une nouvelle étape importante pour Dreem et une opportunité supplémentaire d’avancer dans la recherche sur le sommeil.