DNA Script reçoit 4,5 M€ de Bpifrance et de la Commission européenne, portant son financement total à 20M€

Ces nouveaux financements non-dilutifs permettront à DNA Script d’avancer plus rapidement vers la commercialisation de sa technologie enzymatique de synthèse d’ADN et d’ARN.

Paris, le 4 avril 2018 — Le fabriquant d’ADN synthétique DNA Script a annoncé aujourd’hui avoir reçu 4,5 millions d’euros de financement non-dilutif de Bpifrance au travers du Concours Mondial d’Innovation et de l’Aide au développement de l’innovation et de la Commission européenne au travers du programme Horizon 2020 du Conseil européen de l’innovation. Ces financements, sous forme de Subventions et d’Avances Récupérables, sont une reconnaissance de la capacité de DNA Script à devenir un leader mondial de la synthèse d’ADN et d’ARN, grâce à sa technologie inédite de synthèse enzymatique de novo d’acides nucléiques.

En raison de la croissance rapide de la génomique, de l’apparition de nouvelles technologies d’édition du génome et de l’augmentation constante des efforts de recherche dans les sciences de la vie, la demande d’acides nucléiques s’est fortement accrue, sans pour autant être toujours satisfaite. Pendant plus de 50 ans, l’ADN synthétique a été produit au moyen d’un procédé chimique complexe, marqué par un certain nombre de lacunes du point de vue de la qualité, des délais d’exécution et de la souplesse du processus de fabrication. A l’inverse, DNA Script est à l’origine d’un nouveau procédé biochimique pour la synthèse de l’ADN et de l’ARN, basé sur l’utilisation d’enzymes hautement performantes. Cette technologie, qui imite la façon dont la nature produit le code génétique, génère des gains de performance, tout en minimisant l’utilisation de produits chimiques agressifs et polluants.

« L’équipe de DNA Script est extrêmement fière du soutien de Bpifrance et de la Commission Européenne. Ces nouveaux financements sont essentiels pour atteindre notre objectif de devenir un leader mondial de la fabrication d’ADN », a déclaré Thomas Ybert, co-fondateur et Président de DNA Script. « Nous avons effectué des progrès technologiques importants au cours des derniers mois, et ces ressources supplémentaires vous nous aider à accélérer encore plus le développement de la société ».

« Nous sommes ravis d’accompagner DNA Script depuis sa création dans le développement de son procédé disruptif de synthèse d’ADN aux multiples applications notamment dans le domaine thérapeutique. Cette jeune et prometteuse société française a les atouts nécessaires pour devenir un leader dans le secteur des sciences de la vie. », déclare Adeline Kempf de Bpifrance.

DNA Script est l’une des 57 sociétés à recevoir les premiers financements accordés par le Conseil européen de l’innovation. Ce Conseil, récemment mis en place sous l’égide du programme Horizon 2020 afin d’assurer le financement, la mise en réseau et l’accompagnement des projets, soutient les innovateurs, chercheurs, entrepreneurs et les start-ups en pointe, porteurs de projets à haut potentiel d’ambition internationale. Horizon 2020 est le plus grand programme de recherche et d’innovation jamais créé par la Commission européenne avec 79 milliards d’euros de financement à attribuer sur la période 2014-2020. Dans le cadre d’un concours très sélectif, DNA Script a été retenue par un jury composé d’innovateurs, d’entrepreneurs, d’investisseurs en capital-risque.

A date, DNA Script a au total levé un total de 20 millions d’euros de financements. En septembre 2017, la société a annoncé une levée de fonds Série A de 11 millions d’euros menée par Illumina Ventures, avec le concours de Merck Ventures BV (connu sous le nom de M Ventures aux Etats-Unis et au Canada), la branche capital-risque de Merck KAaA, en plus d’investisseurs existants, dont Sofinnova Partners, Kurma Partners et Idinvest Partners.