Covid-19 – Bpifrance complète les mesures de soutien aux entreprises françaises exportatrices affectées par l’épidémie, en lançant un dispositif de réassurance publique des risques d’assurance-crédit court terme, Cap Francexport

Paris, le 10 avril – Annoncé ce jour par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Cap Francexport, géré par Bpifrance, via sa filiale Bpifrance Assurance Export, vise à soutenir les PME et ETI exportatrices françaises dans la poursuite de leurs échanges commerciaux à l’international. Ce dispositif qui associe cinq assureurs-crédit privés, complète les mesures prises par le gouvernement pour aider les entreprises à faire face aux conséquences économiques du Covid-19.
 
 
Bpifrance, via sa filiale Bpifrance Assurance Export, l’agence française de crédit à l’export en charge de la gestion des garanties publiques à l’exportation au nom, pour le compte et sous le contrôle de l’Etat, a ainsi signé avec cinq assureurs-crédit privés (Axa, Atradius, Coface, Euler Hermes et Groupama) des traités de réassurance visant à aider les PME et ETI exportatrices françaises à poursuivre leurs échanges commerciaux à l’international. Les sociétés d’affacturage sont également éligibles. Cap Francexport est le volet export du dispositif de réassurance publique des risques d’assurance-crédit des entreprises, autorisé par la loi finances rectificatives pour 2020, annoncé ce jour par Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances.
 
Ce dispositif permettra aux entreprises dont les couvertures court terme à l’international sont réduites ou refusées sur certains clients étrangers de continuer d’être couvertes. Cap Francexport dispose d’une enveloppe globale de 2 milliards d’euros.
 
Les premiers contrats Cap Francexport seront commercialisés par les assureurs-crédits signataires à compter du 15 avril 2020