Activité de Bpifrance au premier semestre 2017 : Croissance soutenue de l’activité et franche reprise de l’investissement des entreprises – 16,7 Md € de financements

  • Progression marquée des cofinancements bancaires au premier semestre (+19,4%), portés par la croissance de l’investissement des entreprises.

  • Hausse très significative des financements à l’international, notamment du Crédit Export, et des financements en lien avec le secteur des énergies renouvelables.
  • Forte croissance des investissements directs en Capital innovation (+42%) et de l’activité de Fonds de fonds (+95%), en lien avec les besoins de croissance de la place.
  • Activité record des investissements dans les grandes entreprises avec le rachat de la participation de l’Etat dans Peugeot SA.
  • Déploiement du Prêt TPE en partenariat avec les Régions Hauts-de-France, Normandie, Centre-Val- de-Loire et Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Accélération du déploiement des dispositifs d’Accompagnement avec 3 Accélérateurs : Start up, PME et ETI et 1451 missions de conseil effectuées au premier semestre.

Activité de Bpifrance au 1er  semestre 2017

S1 2016

S1 2017

Variation

Montant (M€)

Nbre

d’entreprises

Montant (M€)

Nbre

d’entreprises

Cofinancement

3106

3264

3710

3331

+19,4%

dont Prêts sans garantie

1142

1692

1279

1815

+12%

Court terme

4786

13329

4974

12316

+4%

Préfinancement CICE

752

5 775

782

5523

+4%

Garantie (montant des prêts garantis)

3894

27715

4197

31958

+7,8%

Fonds de garantie régionaux

106

NS

146

NS

Innovation

Prêts et aides à l’innovation

631

3147

600

2928

-5%

dont aides

282

2146

258

1896

-8,5%

Capital innovation

  • Investissements
  • Cessions

81

31

28

5

115

38

47

9

+42%

+22,5%

Fonds directs PME

  • Investissements
  • Cessions

78

49

51

35

65

33

47

36

-17%

Fonds Mid & Large Caps

  • Investissements
  • Cession

619

893

25

22

2633

1291

26

18

x4

Fonds de fonds

  • Souscriptions
  • Cessions / Distributions

Montant (M€)

Nombre de fonds

Montant (M€)

Nombre de fonds

+95%

250

86

15

5

487

126

29

6

Assurance Export (autorisations)

  • Assurance-Crédit Moyen- Long Terme
  • Produits complémentaires d’Assurance Export

Montant (M€)

Nbre d’entreprises

Montant (M€)

Nbre d’entreprises

Variation

8179

744

51

1530

13695

764

70

1 369

+67%

+3%

À l’occasion de la publication de ces résultats, Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, déclare :

« Notre premier semestre 2017 est marqué par une croissance soutenue de tous les métiers de la Banque, emmenée par la franche reprise de l’investissement des entreprises et le haut niveau d’activité en investissement sur tous les segments de tailles d’entreprises.

Le transfert réussi de l’activité de l’Assurance Export, effectif depuis le 1er janvier 2017, et la progression marquée du Crédit Export démontrent la cohérence de notre offre intégrée au service de l’international, que nous continuerons à ouvrir à nos clients PME et ETI.

En 2016, l’Accompagnement est devenu la composante structurante de notre relation avec les entrepreneurs. Notre offre d’accompagnement, équilibrée entre les missions ponctuelles de conseil et les programmes d’Accélération « in house » pour dirigeants, irrigue désormais l’ensemble des métiers de la banque et de l’investissement. Les six premiers mois de l’année ont officialisé les créations des premiers Accélérateurs en partenariat avec des Régions et la filière industrielle de l’aéronautique.

L’offre de financement direct à destination des TPE également a pris de l’ampleur. Les prêts TPE, 100% accessibles en ligne sont désormais disponibles dans les Régions Normandie, Haut-de-France, Auvergne Rhône- Alpes et Centre Val-de-Loire.

Enfin, le rachat de l’ensemble des part de l’Etat au capital de Peugeot SA marque la capacité de Bpifrance à accompagner les très grandes entreprises françaises dans leur trajectoire internationale. »;

1  – COFINANCEMENT AVEC LES BANQUES :

Cofinancement de l’investissement :

Le financement de l’investissement connait au cours du 1er semestre 2017 une accélération de la croissance (+19%) par rapport au S1 2016, pour atteindre 3,7 Md€ d’engagements, soulignant ainsi la reprise de l’investissement des entreprises.

Le financement classique atteint 2,4Md€, en croissance de 24%. Le secteur de la Transition Energétique et Ecologique (TEE), cœur de mission de Bpifrance, a connu plusieurs opérations de montants significatifs.

Les prêts sans garantie (hors Innovation) sont en croissance de 12% par rapport à fin juin 2016, avec quasiment 1,3 Md€ d’engagements.

Financement court terme :

Les engagements en matière de préfinancement du CICE sont toujours élevés au cours du 1er semestre.

Les lignes de financement mises en place en 2017 représentent un peu plus de 780M€ soit une progression de 4% par rapport au S1 2016. Cette progression pour l’essentiel due au passage de 6 à 7% de l’assiette du CICE en 2017 souligne l’amélioration de la trésorerie d’un grand nombre d’entreprises.

La mobilisation de créances classiques est relativement stable (légère diminution par rapport au S1 2016, à 3,5Md€ vs 3,6Md€. La reprise, notamment dans le BTP, devrait bientôt se traduire par des besoins en hausse sur le financement de la trésorerie.

– Financement export :

Le Crédit Export progresse très fortement pour atteindre 124M€ d’engagements en S1 2017 (contre 7,4M€ un an plus tôt), tiré par une dizaine d’opérations particulièrement significatives dans le BTP et le secteur naval.

2  – GARANTIE : CROISSANCE SOUTENUE DE L’ACTIVITE.

L’activité de garantie enregistre une forte croissance avec 4,2 d€ d’accords de prêts garantis (+7,8% vs. S1 2016) et près de 32 000 entreprises bénéficiaires au travers de leurs banques privées. Cette progression est portée principalement par l’excellente dynamique du fonds de garantie création (+25% d’accords en risque vs. S1 2016), ce qui témoigne de la confiance des entrepreneurs et du regain d’appétit pour le risque du secteur bancaire.

Dans la continuité de ce qui est observé depuis deux ans, l’activité spécifique de renforcement de la trésorerie s’inscrit en baisse (-7% d’accords en risque vs. S1 2016), confirmant ici un relâchement des contraintes sur le financement court terme des entreprises.

L’activité des fonds de garantie régionaux, exprimée en risque, affiche un fort rebond (146M€ contre 106M€ au S1 2016, soit +37,7%), traduisant la montée en puissance des dispositifs régionaux après une année 2016 de transition marquée, pour les Régions, par un temps d’évaluation du positionnement de leurs outils dédiés.

3  – INNOVATION : FORTE CROISSANCE DE L’ACTIVITE DANS L’INVESTISSEMENT, PORTEE PAR LE SUCCES DU FONDS LARGE VENTURE ET LE DEPLOIEMENT DES FONDS GERES POUR LE COMPTE DU PROGRAMME D’INVESTISSEMENTS D’AVENIR.

L’activité d’investissement direct progresse significativement avec 115M€ investis dans 47 sociétés, soit une croissance de 42% par rapport au premier semestre de l’année 2016, qui résulte à la fois du déploiement de nouveaux fonds créés durant les deux dernières années pour le compte du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) tels, les fonds Ville de Demain, French Tech Accélération et du succès du fonds Large Venture, qui y contribue pour 46M€.

En juin 2017 la capacité d’investissement du fonds Large Venture a été portée à 1Md€ (contre 600M€ à sa création en 2013) pour augmenter les tickets du fonds et favoriser les levées importantes.

L’arrivée à maturité des Fonds Ambition Numérique et Innobio explique également la progression des cessions.

L’activité de financement de l’Innovation s’élève au premier semestre à 600M€, en ligne avec les possibilités offertes par les ressources financières publiques reçues par Bpifrance, marquant un recul de 5%.

4    –  INVESTISSEMENT  DIRECT  PME :  LES  FONDS  DIRECTS  PME  POURSUIVENT  LEUR  ACTION  DE

« PEPINIERE A ETI » ET D’ENTRAINEMENT DU MARCHE.

Avec 65M€ d’investissement dont près de 60M€ dans 36 nouveaux projets et 5M€ de réinvestissements dans 11 projets, l’activité demeure très dynamique. L’activité du premier semestre 2017 est moins forte qu’au premier semestre 2016 qui avait atteint un niveau record. L’activité annuelle ne sera cependant pas en recul du fait des reports de signatures sur le second semestre 2017.

Le lancement du fonds Patrimoine & Création 3, doté de 60M€, consacre l’attention portée par Bpifrance au secteur des industries créatives dans lequel 9 M€ ont été investis au premier semestre dans 11 sociétés. Portés par le fonds France Investissement Tourisme, les investissements de Bpifrance dans ce secteur se sont pour leur part élevés à 12M€.

L’offre sectorielle s’est enrichie du fonds France Investissement Energie Environnement, doté de 100M€, devenu effectif début août, ainsi que d’un Fonds Défense, souscrit par la Direction Générale de l’Armement à hauteur de 50 M€.

L’activité d’investissement en régions a concerné 30 entreprises pour un total de 42,5M€, se stabilisant à un haut niveau d’activité. Les équipes poursuivent leur action de terrain aux côtés des entrepreneurs.

70% des investissements réalisés au premier semestre sont des premières ouvertures de capital.

L’activité de cessions est également très soutenue dans un marché actif.

5    – MID & LARGE CAPS : ENTREE AU CAPITAL DE PSA ET POURSUITE DE LA DIVERSIFICATION SECTORIELLE DANS DES ETI DE CROISSANCE.

L’activité Mid & Large Cap a atteint un niveau record au premier semestre 2017 avec plus de 2,6Md€ investis, dont 1,9Md€ dans le rachat de la participation de l’Etat dans le groupe PSA, confirmant la capacité de Bpifrance à contribuer à la gouvernance de grandes entreprises françaises de rayonnement mondial.

Hormis l’investissement PSA, 295M€ ont été investis dans les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) intervenant dans les secteurs d’avenir clés que sont les énergies renouvelables, la sécurité digitale, la santé, l’éducation.

Depuis son lancement en début d’année, le Fonds de Dette privée a réalisé 5 opérations de financement au bénéfice de PME et ETI, pour un montant de 32M€. Cette dynamique devrait se confirmer sur la deuxième partie de l’année compte-tenu de la qualité du flux d’affaires.

6   – INVESTISSEMENT INDIRECT : UNE INTENSITE HISTORIQUE DE L’ACTIVITE FONDS DE FONDS QUI CONTRIBUE A LA MONTEE EN PUISSANCE DES FONDS D’INVESTISSEMENT FRANÇAIS.

Avec 487M€ souscrits dans 29 fonds, dont 236M€ pour le compte du Programme des Investissements d’Avenir, l’activité de Fonds de fonds a été intense et en forte croissance, aussi bien sur les fonds propres de la Banque que sur les fonds confiés en gestion par des tiers. Ce déploiement a concerné tous les segments du Capital investissement de l’Amorçage, au Capital Développement. .

Ces fortes hausses concrétisent le niveau historique des décisions d’engagements prises par Bpifrance en 2016 et reflètent le cycle actuel des levées de fonds, particulièrement positif. L’activité en Fonds de fonds poursuit donc un double objectif d’augmentation de la taille des fonds d’investissement et d’accompagnement de nouveaux projets différenciants, portés par des équipes dont le track record et la capacité à lever des fonds d’une taille significative sont démontrés.

Au cours du premier semestre, les souscriptions les plus significatives concernent aussi bien le Capital Innovation (Biodiscovery 5, Advent France Biotechnology Seed Fund, GO Capital Amorçage 2 et IrisNex) que le segment Small cap (Actomezzanine III, Siparex ETI-IV, Hivest 1 et French Food Capital).

7     – CESSIONS : AVEC PRES DE 1,5MD€ DE PRODUITS DE CESSIONS ENCAISSES, BPIFRANCE CONFIRME SA CAPACITE A FAIRE TOURNER SES PORTEFEUILLES DE TITRES.

Près de 1,5Md€ de produits de cession ont été encaissés depuis le début de l’année 2017 sur 69 opérations de cessions totales et partielles, dont 1Md€ à l’occasion de la sortie de Bpifrance du capital de trois grandes entreprises (Schneider Electric SA, Eiffage et Nokia).

Les cessions en Capital innovation ont généré 38M€ de produits de cessions et se concentrent sur des participations cotées du secteur du numérique, des sciences de la vie et des écotechnologies. A mi-année, les fonds directs PME ont réalisé 36 opérations de cessions avec un produit de cession total de 33M€, confirmant ainsi la dynamique de rotation des portefeuilles amorcée ces dernières années.

Les distributions reçues par les fonds de fonds se sont significativement intensifiées à 126M€ (+47% par rapport au 1er semestre 2016) dont plus de 20M€ encaissés par les fonds de fonds du PIA.

8   – ASSURANCE EXPORT : TRANSFERT REUSSI DES EXPERTISES ET ACTIVITE EN FORTE HAUSSE.

Le transfert des activités de soutien à l’exportation du groupe Coface à Bpifrance s’est opéré avec succès au 1er janvier 2017. La nouvelle filiale Bpifrance Assurance Export regroupe désormais 230 spécialistes de l’internationalisation des entreprises qui sont venus enrichir l’expertise des équipes de Bpifrance tout en assurant la parfaite continuité de service auprès des clients.

Les résultats sont d’ores et déjà au rendez-vous pour l’Assurance-Crédit, marquée au premier semestre 2017 par une croissance marquée de l’activité, tant en volume qu’en nombre d’opérations. Sur tous les segments de taille, le nombre d’entreprises soutenues progresse. L’offre à destination des PME et ETI exportatrices se révèle particulièrement dynamique : +25% sur la garantie des cautions et préfinancements, +8% sur la garantie de change en nombre de dossiers. Pour l’assurance prospection, stable en volume mais qui ne progresse pas en nombre de dossiers traités, le réseau des 50 implantations régionales distribuera prochainement à plus grande échelle une nouvelle version du produit.

9   – ACCOMPAGNEMENT :

L’accompagnement des entreprises est au cœur de la stratégie de transformation de Bpifrance et irrigue tous ses métiers.

Les Accélérateurs de Bpifrance (start up, PME et ETI) comptent désormais un effectif constant de 240 entreprises en accélération « in house » pour des durées de 12 à 24 mois. L’action d’accompagnement de Bpifrance démultiplie sa portée au premier semestre, avec la création d’Accélérateurs régionaux d’une part, et d’Accélérateurs propres à certaines filières d’autre part. Sont d’ores et déjà effectifs : un Accélérateur en Pays de la Loire, un programme Ambition PME-ETI, opéré par Bpifrance pour le GIFAS et dédié à la filière aéronautique, et une 3ème promotion de l’Accélérateur start up.

Les activités de formation et de conseil sont en forte hausse : au 1er semestre, 715 personnes ont bénéficié de formations présentielles sur le campus « Bpifrance Université » et Bpifrance a opéré 1 450 missions de conseil dans des PME ou ETI clientes du groupe. Au total, pour le premier semestre, 6200 entreprises ont bénéficié d’une offre d’accompagnement Bpifrance.