ACTIVITE 2017 
Une année record dans tous les métiers
​L’accompagnement au coeur de la stratégie de Bpifrance 

  • 7,2 Md€ de credits a l’investissement (+5,8%)

  • 8,9 Md€ de prêts bancaires prives garantis par bpifrance (+6 %)

  • 1,3 Md€ en aides et subventions a l’innovation (stable)

  • 4 Md€ d’investissement en capital (+70%) dont 1 Md€ investi dans les fonds partenaires (+47%)

  • 20 Md€ de garanties accordés pour l’export

  • 85 000 entreprises financées

  • 7 500 entreprises accompagnees en conseil, formation et mise en relation

                                                                                                       
 

FAITS MARQUANTS :

2017 a été une année de forte activité pour Bpifrance en financement :

  • En crédit, les cofinancements à l’investissement sont en hausse de 5,8%. Cette croissance intervient sur un marché bancaire qui a crû de 20%*, portant la part de marché de Bpifrance à 3,8% en 2017, contre 4% en 2016 et 4,2% en 2015.  
  • L’activité de garantie des prêts accordés par des banques françaises est en hausse de 6%. Elle permet de cibler à 90% des TPE (principalement lors de leur création ou de leur transmission), notamment des secteurs traditionnels de l’économie, comme la restauration, la construction et le commerce. Bpifrance accorde une attention particulière aux TPE : un nouveau prêt sans garantie, dédié aux TPE, a été déployé dans neuf Régions et sera bientôt étendu à la France entière.

*Source Banque de France, calculs Bpifrance sur estimations partielles 2017 – Nouveaux crédits, hors sociétés financières, toutes tailles confondues

L’activité de fonds propres a été particulièrement soutenue avec une progression exceptionnelle de 70% pour un montant total mobilisé de 4 Md€ :

  • Bpifrance a racheté la totalité de la participation de l’Etat dans Peugeot SA (1,9 Md€) réaffirmant ainsi sa stratégie d’investissement dans des entreprises leaders, innovantes et incarnant l’industrie française du futur. 
  • Les fonds propres des PME ont été renforcés de 143 M€ avec 94 interventions directes, représentant une primo-ouverture de capital dans 67% des cas.
  • L’activité de Fonds de fonds affiche un niveau record avec un montant total investi d’1 Md€ dans 56 fonds partenaires, contribuant significativement à la montée en puissance des fonds français de capital investissement. 
  • Le soutien à l’écosystème d’innovation est un enjeu majeur pour Bpifrance, avec la montée en puissance des investissements directs en Capital innovation (hausse de +33% en volume) sur les levées de croissance (supérieures à 20 M€).

Depuis janvier 2017, les produits d’Assurance Export sont intégrés à la gamme Bpifrance, proposée à l’ensemble des PME et ETI. Le nombre de garanties accordées aux PME est en forte augmentation (+38% en Assurance-Crédit, +33% en Assurance-Change). L’activité d’Assurance-Crédit a connu un niveau d’activité élevé tant en montants de garanties accordées (18,9 Md€, en croissance de 13%) que de nouvelles opérations prises en garantie (+36%), toutes tailles d’entreprises confondues. Les activités de financement et d’accompagnement à l’export ont poursuivi leur essor, les volumes de Crédit Export atteignant 186 M€ contre 28 M€ en 2016.

L’accompagnement a changé d’échelle en 2017, irriguant désormais l’ensemble des métiers du financement et de l’investissement. Plus de 7 500 entreprises (contre 5 500 en 2016) ont bénéficié de missions de conseil, de formations ou de mises en relation d’affaires.

De même, les Accélérateurs Bpifrance ont continué leur déploiement grâce à l’impulsion des Régions avec des partenariats en Auvergne-Rhône-Alpes, en Pays-de-Loire et en Nouvelle-Aquitaine. La filière aéronautique a été la première à s’équiper d’un programme d’accélération pour ses PME et ETI. Les biotech et medtech ont désormais un accélérateur spécifique au cœur de Bpifrance Le Hub. Plus de 400 entreprises sont à ce jour passées par ces centres d’excellence à Paris ou en Régions.

GARANTIE : HAUSSE DE L’ACTIVITE DE 6% EN LIEN AVEC LA REPRISE DU CREDIT BANCAIRE PRIVE

Le montant des prêts des banques françaises garantis, en hausse de 6% en 2017 à 8,9 Md€, confirme la reprise du crédit bancaire privé, engagée en 2015 et poursuivie en 2016.

Depuis 2015, les seuils de délégation aux banques partenaires ont été doublés permettant aux banques de la place de bénéficier automatiquement de la garantie de Bpifrance jusqu’à 200 000 euros, fluidifiant encore l’octroi de crédits. 

La garantie demeure l’outil privilégié d’intervention en faveur des TPE notamment sur les phases sensibles que sont la création (en progression de 15%) et la transmission d’entreprises. Les TPE représentent 90% de la clientèle financée sur l’ensemble du territoire.

FINANCEMENT : 14,4 Md€ DE NOUVEAUX CONCOURS, FORTE CROISSANCE DES FINANCEMENTS DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE ET ENVIRONNEMENTALE (TEE)

Les engagements annuels pour les prêts moyen et long termes s’élèvent à 7,2 Md€, en croissance de 5,8%, fruit de la reprise économique marquée en 2017 et du volontarisme de la Banque pour développer et accompagner l’ambition des entrepreneurs. Ces déclenchements de projets d’investissement, particulièrement fort dans le secteur de la TEE, entraînent l’ensemble des acteurs du marché. Les crédits d’investissement octroyés se voient appliquer la règle du « un pour un » : un euro de financement de Bpifrance appelle au moins un euro de financement privé issu des partenaires bancaires de la place.

Rappelons que les Prêts sans garantie complètent les interventions des banques commerciales pour financer la part d’immatériel ou d’accroissement du besoin en fonds de roulement pour des projets de développement.

Dans une dynamique globale de croissance du marché des financements, la part de marché de Bpifrance est logiquement en recul, s’élevant à 3,8% en 2017 (vs 4% en 2016 et 4,2% en 2015).

L’activité de financement court terme s’élève à 5,9 Md€ en 2017 reflétant une hausse de 16,3% des autorisations de préfinancement du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) et une stabilité du crédit court terme classique. Ceci confirme l’amélioration globale de la trésorerie des entreprises.

AIDES ET FINANCEMENT DE L’INNOVATION : STABILISATION A HAUT NIVEAU APRES UN DOUBLEMENT ENTRE 2013 ET 2015

Avec 1,3 Md€ d’aides et financements octroyés en 2017, l’activité Innovation se stabilise à haut niveau après plusieurs années de croissance et un doublement entre 2013 et 2015. Les Prêts sans garantie ont représenté 327 M€ dont 108 M€ de Prêts amorçage et 219 M€ de Prêts innovation. Les aides et programmes collaboratifs s’élèvent quant à eux à 931 M€, financés en partie par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

L’activité de Bpifrance Le Hub a permis la signature de plus de 50 partenariats entre grands groupes et startups, allant de projets de co-développement à des partenariats stratégiques. Plus de 60 grands groupes et ETI ont travaillé avec les équipes de Bpifrance Le Hub pour identifier des partenaires parmi les startups françaises. Bpifrance a lancé en décembre 2017 le premier programme d’accélération répondant aux problématiques spécifiques des biotech, medtech et jeunes pousses de la e-santé, préfigurant plusieurs initiatives dans la santé, secteur d’excellence française.

CAPITAL INVESTISSEMENT : HAUSSE IMPORTANTE DES INVESTISSEMENTS EN FONDS PROPRES DIRECTS DANS LES ENTREPRISES AINSI QUE DE L’ACTIVITE FONDS DE FONDS A 4 MD€, EN CROISSANCE DE PLYUS DE 30% 

Capital Innovation

L’investissement direct en capital innovation a fortement crû en 2017, notamment sur le segment des gros tickets de capital croissance où l’offre privée est encore insuffisante, ainsi que dans les secteurs d’avenir. 255 M€ (+33%) ont été mobilisés pour 80 entreprises, dont 31 nouveaux investissements. En 2016, 191 M€ avaient été mobilisés pour 53 entreprises, dont 28 investissements nouveaux.

Cette croissance provient notamment du fonds Large Venture, qui a investi dans Doctolib, Younited Crédit ou encore Iadvize, en cohérence avec la forte croissance du nombre de levées de plus de 20 M€ dans l’écosystème de l’innovation. Les fonds de capital innovation en série A, gérés par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, ont également connu une forte activité. Ainsi le fonds PSIM (Programme de Soutien à l’Innovation Majeure), lancé en 2017, a déjà investi plus de 12 M€ notamment au capital de Snips, Bioserenity et Wandercraft. Le fonds Ecotechnologie est quant à lui entré au capital de Apix Analytics et de Safety Line, le fonds Ville de Demain accompagne désormais les startups Ector et Stanley Robotics. Enfin, le fonds Ambition Numérique (PIA) a investi dans des startups telles que Mano Mano, Intercloud ou encore Vekia.

Large Venture a par ailleurs cédé la totalité de sa participation dans la biotech Vexim, générant 10,5 M€ de plus-value.

Investissements dans les PME

L’activité d’investissement direct dans les PME a maintenu sa dynamique en 2017 avec 143 M€ investis dans 94 PME dont 72 nouveaux investissements, portant à 468 le nombre d’entreprises en portefeuille.

En 2017 la proportion de primo-ouvertures de capital est en hausse passant de 53% à 67%. Le ticket moyen investi est de 1,65 M€. Bpifrance est ainsi entré au capital de Tourism Academy, Globesailor, Technique Solaire, Conecteo, Finsbury, Groupe Mériguet et la Manufacture Française de Bougies.

La rotation du portefeuille a également été assurée par la réalisation de 78 cessions dont 7 cessions totales. A titre d’exemple, les participations au capital de Bio-logic, Evolus et L2C ont été intégralement cédées pour un montant total de 25 M€, générant une plus-value de 17 M€.

L’accompagnement est particulièrement intégré au métier d’investisseur PME avec 200 missions de conseil réalisées au sein des participations. Par ailleurs, 82 opérations de croissance externe ont été réalisées sur l’ensemble du portefeuille.

Les équipes des Fonds propres PME ont par ailleurs intensifié leurs actions à destination des entreprises de la French Fab et largement contribué au recrutement des entreprises sélectionnées pour rejoindre les Accélérateurs Bpifrance.

Investissements dans les ETI et Grandes Entreprises

L’activité de la division Mid&Large Cap a fortement progressé en 2017, s’établissant à 2,56 Md€ (+133 %) pour 40 investissements.

Mid&Large Cap a poursuivi sa stratégie de renforcement du tissu d’ETI en accompagnant leur développement en France et à l’international. Ainsi, 24 M€ ont été investis dans Paris Inn Group pour lancer une nouvelle marque d’hôtel à l’international, mais également 14 M€ dans le groupe d’établissements d’enseignement supérieur AD Education pour accompagner son développement européen et 20 M€ dans la société de restauration collective Dupont Restauration. Les équipes ont, par ailleurs, réinvesti dans Eren à hauteur de 50 M€ et dans Neoen pour 15 M€.

Mid&Large Cap a également contribué à plusieurs consolidations significatives dans le secteur de l’énergie. La participation de Bpifrance dans Quadran a, par exemple, été cédée à Direct Energie afin de contribuer à l’émergence d’un champion français de dimension mondiale.

Sur le segment des grandes entreprises, Mid&Large Cap a racheté la totalité des parts de l’Etat (12%) dans Peugeot SA afin d’accompagner le groupe dans sa croissance et sa transformation stratégique.

Mid&Large Cap a réalisé plusieurs cessions significatives pour un montant total de 1,5 Md€ permettant la rotation du portefeuille et la concrétisation de 590 M€ de plus-values. A titre d’exemple, la participation résiduelle dans Schneider Electric SA a été cédée pour 568 M€, dont 383 M€ de plus-value, et celle dans Eiffage pour 427 M€, dont 52 M€ de plus-value. Des ETI ont également été vendues : c’est le cas  de Quadran, dans une logique de consolidation avec Direct Energie, pour 49 M€ dont 24 M€ de plus-value et d’Ipackchem Group, cédé pour 25 M€ dont près de 19 M€ de plus-value. Ont également fait l’objet de cessions totales : MediPôle Partenaires, Cylande, CE BTP, Domidep, Nexeya Invest, SAF et Delfingen.

Fonds de Fonds

Les 42 décisions d’investissement dans de nouveaux fonds représentant 1,3 Md€, prises en 2016, se traduisent par une croissance remarquable de l’activité 2017 avec une augmentation des souscriptions de 47%.

L’activité d’investissement Fonds de fonds s’établit ainsi à 1 Md€ de souscriptions en 2017. 56 souscriptions ont été réalisées dont 42 investissements dans des nouveaux fonds et 3 réinvestissements. Les souscriptions sont réparties de manière équilibrée entre les fonds de capital innovation et les fonds small cap, aussi bien nationaux que régionaux. Comme en 2015 et 2016, la croissance tendancielle de la taille des nouveaux fonds s’est poursuivie en 2017 avec un ticket de souscription moyen dans les nouveaux véhicules de 22 M€.

A noter : l’effet de levier en progression de 1 pour 5 en 2017 contre 1 pour 4 en 2016.

INTERNATIONAL : L’ASSURANCE EXPORT COMPLETE LA GAMME D’OUTILS FINANCIERS POUR ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES A L’INTERNATIONAL

Avec l’intégration de l’Assurance Export, Bpifrance dispose désormais d’une gamme complète d’outils financiers qui couvre l’ensemble des besoins des entreprises pour se développer à l’international.

22,7 Md€ ont été mobilisés et garantis par Bpifrance pour accompagner l’internationalisation des entreprises françaises, dont 20,4 Md€ pour la seule activité Assurance Export. Le nombre de garanties accordées aux PME est en forte augmentation (+38% en Assurance-Crédit, +33% en Assurance-Change). L’activité d’Assurance-Crédit a connu un niveau d’activité élevé tant en montants de garanties accordés (18,9 Md€, en croissance de 13%) que de nouvelles opérations prises en garantie (+36%), toutes tailles d’entreprises confondues.

Le Crédit Export, permettant aux entreprises françaises de proposer un financement à leurs clients étrangers, est monté en puissance en 2017 avec 186 M€ de crédits octroyés contre 28 M€ en 2016 (12 M€ en 2015, son année de lancement). Des contrats pour un montant total supérieur à 400 M€ ont d’ores et déjà été instruits en 2017, ce qui augure de la poursuite de la montée en charge de l’activité en 2018.

Afin d’accompagner les entreprises françaises dans leur développement en Afrique, le Fonds franco- africain a été créé. D’une taille de 77 M€, sa gestion a été confiée à AfricInvest, société de gestion franco-africaine, partenaire de Bpifrance. De même, Bpifrance et la China Development Bank se sont associés pour le lancement du fonds « Sino-French Midcap II » qui sera géré par Cathay Capital, pour une taille cible de 1,2 Md€. Enfin, Bpifrance a signé, avec le fonds souverain émirati Mubadala, un accord prévoyant de co-investir 500 M€ dans les entreprises technologiques françaises.

ACCOMPAGNEMENT / HAUSSE DE 35% DU NOMBRE D’ENTREPRISES AYANT BENEFICIE DE L’OFFRE DE CONSEIL, FORMATION OU DE MISES EN RELATION

Le métier de l’Accompagnement a effectué en 2017 son passage à l’échelle, enrichissant une offre bien structurée et irriguant désormais l’ensemble des métiers de la Banque. 

Plus de 7 500 entreprises (+35% par rapport à 2016) ont été accompagnées pour grandir plus vite, se structurer ou mettre en place un plan de transformation. Plus de 2000 missions de conseil ont été menées, un nombre en hausse de 50% en un an, portant surtout sur la stratégie, la performance opérationnelle, l’organisation RH et la performance commerciale.

900 personnes ont été formées sur la plateforme e-learning de Bpifrance Université, proposée en partenariat avec des écoles de commerce, et le site compte plus de 15 000 inscrits. 

En mars, les 60 entreprises de l’Accélérateur PME ont achevé leur cursus de 24 mois, avec une croissance moyenne de leur chiffre d’affaires de 30% sur deux ans et de 20% de leurs effectifs. Près de la moitié sont, à date, devenues des ETI. Les programmes Accélérateurs nationaux comptent aujourd’hui deux promotions de startups, trois promotions de PME et deux promotions ETI. 

Enfin, des partenariats ont été noués avec plusieurs Régions et une première filière industrielle, portant à 500 le nombre d’entreprises membres d’un programme Accélérateur. L’ambition de Bpifrance est d’approfondir ces partenariats pour accompagner 4000 entreprises d’ici 2021. Le métier de l’accompagnement continuera à prendre de l’ampleur en 2018, un approfondissement de l’offre sur le digital et l’internationalisation étant prévu. 

PARTENARIATS REGIONAUX : CONSOLIDATION DES PARTENARIATS AVEC LES 18 REGIONS FRANCAISES

En 2017, Bpifrance a fortement consolidé ses partenariats avec les 18 Régions françaises. Plus de 1,5 Md€ de financement adossé à des dispositifs mis en place avec les Régions ont été mobilisé par 4 200 entreprises.

Grâce aux ressources régionales, 300 M€ de prêts bancaires privés ont été garantis, soit une augmentation de 27% par rapport à 2016.

Les prêts TPE sans garantie ont été déployés dans 9 Régions permettant le financement de 600 TPE pour un montant total de 32 M€.

Le PIA 3 territorialisé a été lancé pour près de 400 M€ supplémentaires, confiés par l’Etat et les Régions pour financer les projets d’innovation et la structuration des filières.